William Howard remporte le titre de MVP du 12e tour de l’EuroLeague


Par l’équipe Eurohoops / info@eurohoops.net

William Howard a stupéfié Monaco, ses coéquipiers de l’ASVEL et les fans de l’EuroLeague avec un but fou du milieu du terrain pour sceller la nuit la plus importante de sa carrière en EuroLeague.

Howard a mené l’ASVEL avec un double-double de 23 points, 10 rebonds et 3 interceptions pour un PIR de 33 et remporte le titre de MVP du Round 12.

Par EuroLeague:

William Howard du LDLC ASVEL Villeurbanne n’oubliera jamais sa performance du Round 12 contre l’AS Monaco. Howard a mené l’ASVEL à une victoire palpitante 84-85, en inscrivant le tir de la victoire depuis presque le milieu du terrain, ce qui lui a valu le titre de MVP du Round 12.

Howard a terminé le match avec des records en carrière de 23 points, 10 rebonds, 3 interceptions et un indice de performance de 33, le plus élevé de tous les joueurs d’EuroLeague de ce tour. Il a également été presque parfait en réussissant 3 tirs à deux points sur 5, 5 tirs à trois points sur 5 et 2 lancers francs sur 4. Il a couronné le tout avec ce qui est sans doute l’un des tirs de la victoire les plus spectaculaires de l’histoire de la compétition et a remporté le titre de MVP du tour pour la première fois de sa carrière en EuroLeague.

Georgios Papagiannis du Panathinaikos OPAP Athens a suivi avec un PIR de 31, son nouveau record en carrière, lors d’une victoire à domicile 70-64 contre le Zenit St Petersburg. Papagiannis a égalé son record personnel avec 18 points, réussissant 8 tirs à deux points sur 9, et a également affiché 13 rebonds et 4 blocs, les deux meilleurs totaux de sa carrière. Darrun Hilliard du FC Bayern Munich a eu un PIR de 30 dans une défaite sur la route contre son ancienne équipe, le CSKA Moscou. Hilliard a marqué 28 points avec 6 tirs à trois points sur 10, 5 rebonds, 3 interceptions et 2 blocs. Le deuxième meilleur RPI, 29, est celui de Shane Larkin de l’Anadolu Efes Istanbul, dont les 25 points, 7 passes et 2 interceptions ont permis de remporter une victoire sur la route contre le rival Fenerbahce Beko Istanbul. Scottie Wilbekin du Maccabi Playtika Tel Aviv et Shavon Shields de l’AX Armani Exchange Milan, chacun avec un PIR de 28 dans des efforts perdants, ont complété les meilleures performances individuelles du 12e tour.

Les meilleures performances individuelles : Georgios Papagiannis, Panathinaikos, 13 rebonds et 4 blocs.

Darrun Hilliard a marqué 28 points, ce qui le place en tête de tous les joueurs de la 12e journée. Elie Okobo du LDLC ASVEL Villeurbanne reste le meilleur marqueur de la ligue avec 18,9 points par match. Papagiannis a pris 13 rebonds, le plus grand nombre de ce tour. Il a amélioré sa meilleure moyenne de rebonds de la ligue à 7,9 par match. Thomas Heurtel du Real Madrid et Lorenzo Brown de l’UNICS Kazan ont chacun délivré 9 passes décisives, plus que n’importe quel autre joueur cette semaine. Nick Calathes du FC Barcelona mène l’EuroLeague avec 5,7 passes décisives par match. Deux joueurs ont réalisé 4 interceptions lors de la 12e journée, Pierria Henry de Fenerbahçe et Lamar Peters du Bitci Baskonia Vitoria-Gasteiz. John Brown III de l’UNICS Kazan est en tête du classement des interceptions pour sa première saison en EuroLeague avec 2,7 par match. Papagiannis est également en tête des bloqueurs de tirs au 12e tour avec 4 blocs. Le centre du Real, Walter Tavares, est le leader du championnat avec 1,7 blocage par match. Papagiannis et Howard ont été les seuls joueurs à enregistrer des doubles-doubles lors de ce tour.

Photo : EuroLeague

Source link