Tyson Carter atteint le niveau supérieur


Par Johnny Askounis, Achilleas Mavrodontis/ info@eurohoops.net

Les performances de Tyson Carter face à des joueurs plus expérimentés et à des équipes mieux adaptées à la Basketball Champions League peuvent surprendre. Pour la plupart des fans qui ne suivent pas de près Lavrio Megabolt, l’équipe grecque qui fait ses débuts dans la première compétition européenne de clubs de la FIBA avec des victoires importantes contre la JDA Dijon et Nizhny Novgorod n’était pas attendue. Le jeune garde explosif qui fait feu de tout bois a éclipsé toute forme de handicap.

Carter, 23 ans, a réalisé son meilleur score personnel en tant que professionnel avec 35 points lors de la victoire de mardi contre Nizhny Novgorod, ce qui constitue également la meilleure performance en un seul match de la saison 2021-22 du BCL. Avec 23,7 points, 3,7 passes décisives, 1,7 rebond et 1 interception par match lors de ses trois premières apparitions à la BCL, il est sans aucun doute la principale raison pour laquelle l’équipe entraînée par Christos Serelis est 2-1 dans le groupe C, derrière l’Unicaja Malaga, parmi les équipes de l’ACB, sans doute la ligue nationale européenne la plus forte.

Ses six passes décisives lors de la dernière victoire font de lui le quatrième joueur à combiner au moins 35 points et six passes décisives dans un seul match de la Ligue des champions. Q.J. Peterson a été le dernier joueur à atteindre 35 points et Steven Gray le dernier joueur à dépasser 35 points et six passes décisives, respectivement en janvier 2021 et octobre 2020.

Le calendrier du double round-robin qui emmène le club grec en France et en Russie semble défavorable. Cependant, les victoires à domicile face à Dijon et Nizhny Novgorod ont constitué un avantage pour les places menant aux Play-Ins, en supposant que l’Unicaja est susceptible de s’assurer la première place. Dans les huit groupes de la saison régulière, les équipes classées deuxième et troisième auront une deuxième chance de se qualifier pour les huitièmes de finale, tandis que les premiers seront directement qualifiés.

Depuis sa création, la Basketball Champions League a fourni une excellente base de lancement pour de nombreux jeunes joueurs prometteurs au début de leur carrière. Carter semble plus que prêt à devenir le prochain exemple. Il a récemment parlé de ses objectifs à Achilleas Mavrodontis d’Eurohoops. « Je veux jouer au plus haut niveau possible et être le meilleur joueur que je puisse être,« , a-t-il expliqué, « Je vais continuer à travailler dur. »

« Je veux aider mon équipe à gagner autant de matchs que possible. Il ne s’agit pas seulement de marquer, mais si je dois marquer pour aider mon équipe à gagner, alors c’est ce que je vais faire ». a ajouté le joueur originaire du Mississippi quelques jours avant d’exploser contre Nizhny Novgorod.

Sorti de Mississippi State avec des moyennes de 10,1 points, 2,0 rebonds, 1,6 passes et 0,9 interception par match, Carter a choisi de commencer sa carrière professionnelle en Grèce. Au cours de la dernière intersaison, il a signé une prolongation de contrat et a également joué pour le Miami Heat lors de la NBA Las Vegas Summer League avec 6,3 points, 2,0 passes, 1,0 rebond et 0,7 interception par match.

« La Summer League a été une très bonne expérience pour moi, » a-t-il déclaré à Eurohoops, « J’ai eu l’occasion de jouer avec beaucoup de bons joueurs et d’apprendre beaucoup de bons entraîneurs, juste des retours positifs. »

Carter avait déjà fière allure lors de sa première saison professionnelle en tant que pierre angulaire de Lavrio, qui a atteint les finales de la Basket League et les demi-finales de la Coupe de Grèce pour la première fois dans l’histoire de l’équipe. Ses moyennes saisonnières s’établissant à 13,9 points, 3,3 rebonds, 2,7 passes et 1,2 interceptions par match sur 33 apparitions dans la ligue grecque ont attiré l’intérêt des grandes équipes du pays, dont l’Olympiacos.

« Je communiquais avec l’Olympiacos, mais ça a fini par tomber à l’eau ». il a confirmé à Eurohoops concernant les discussions d’intersaison, « On ne sait jamais ce qui peut se passer dans le futur ».

En prolongeant sa carrière à Lavrio pour une deuxième année, il a élargi son champ d’action à la BCL, mais il a également généré 17,6 points, 2,0 rebonds, 2,0 interceptions et 1,6 passes décisives par match au niveau national, son équipe affichant un bilan de 4 victoires et 1 défaite.

« J’ai décidé de rester à Lavrio. C’était la meilleure situation pour moi. Je connais très bien l’entraîneur, » a-t-il mentionné, « Ces clés du succès, je savais que je voulais en faire à nouveau partie. Je pensais que c’était une bonne décision pour moi. Pour l’instant, je suis concentré sur notre équipe et sur ce que nous pouvons faire pour la rendre meilleure. »

Crédit photo : Basketball Champions League

Source link