Russell Westbrook considéré comme « un problème d’un an dans les livres » par certaines équipes de la NBA

Photo: Lakers de Los Angeles/Twitter

Y a-t-il un marché en NBA pour Russell Westbrook ? Et si oui, quelle est sa taille ? L’ancien MVP de la NBA ne s’est pas aidé de sa performance cette saison avec les Lakers.

Il a lutté sur le terrain pendant une grande partie de l’année au point que son échange potentiel avec les Rockets a été annoncé dans les médias avant la date limite des échanges.

Los Angeles aura une décision à prendre cette saison sur la façon de procéder avec Westbrook. Le meneur de jeu de 33 ans a une option de joueur pour l’année prochaine d’une valeur de 47 millions de dollars. On s’attend à ce que Russ exerce son option de joueur.

À moins que les Lakers ne décident de continuer avec Westbrook sur la liste, les autres options sont limitées. Ils peuvent soit essayer de lui trouver un métier qui lui convienne, soit étendre son contrat sur plusieurs années, soit le racheter.

En ce qui concerne le commerce, il semble que certains membres de l’équipe ne considèrent pas Westbrook comme un joueur utile compte tenu de son lourd contrat. Il est plutôt vu comme un moyen de se débarrasser des engagements à long terme envers les autres joueurs.

Passant par Dan Woike du Los Angeles Times:

« Fondamentalement, lors de l’envoi d’un joueur comme Westbrook dans un échange, s’attendre à des ajustements parfaits en retour est impossible. Il s’agit fonctionnellement d’échanger un ensemble de problèmes contre un autre.

« Pour les autres équipes, Westbrook représentait un problème d’un an dans les livres comme un moyen d’effacer les engagements à long terme envers les autres joueurs. Certains dépisteurs et dirigeants de la ligue ne considèrent pas Westbrook comme un joueur utile à ce stade, en particulier avec un prix de près de 50 millions de dollars.

Au cours de la dernière saison régulière, Westbrook a récolté en moyenne 18,5 points, 7,4 rebonds et 7,1 passes décisives en 34,3 minutes par match pour les Lakers.