Pauline Roussin-Bouchard en tête après la première semaine du LPGA Q-Series

Nous sommes à mi-chemin des deux semaines exténuantes du Q-Series de la LPGA, au cours desquelles 110 joueuses s’affrontent pour obtenir une adhésion convoitée à la LPGA en 2022. Le nombre de joueuses a été réduit à 74, qui reporteront leurs scores de la première semaine et s’affronteront sur quatre tours au Highland Oaks Golf Club en Alabama.

Pauline Roussin-Bouchard, ancienne élève de Caroline du Sud, a terminé sa semaine à Magnolia Grove, à Mobile, en Alabama, avec un score de 65, 7 sous la normale, sur le parcours Crossings. Elle reste en tête du classement à 19 sous la normale, avec Hye-Jin Choi de la République de Corée en deuxième position à 17 sous la normale. Roussin-Bouchard, qui a remporté les honneurs de la médaille de la phase II en octobre, et Choi ont toutes deux réussi quatre rondes dans les 60 et se dirigent vers la deuxième semaine de la série Q en position de choix pour obtenir le statut de membre du LPGA Tour pour 2022.

Un état d’esprit positif et détendu

Roussin-Bouchard, âgée de 21 ans, n’est passée professionnelle qu’au mois d’août et a gagné sur le Ladies European Tou (LET) à l’Open Didrikdons Skaftö deux semaines plus tard, pour son deuxième départ professionnel seulement. Commentant sa première semaine de la série Q de la LPGA et la semaine à venir, elle a déclaré :

« Je veux dire, ça donne beaucoup de confiance, évidemment, mais ça va être une semaine différente, un parcours différent, des parcours différents. Donc, l’humeur sera la même. Je serai toujours heureux, fou, mais juste sur une semaine différente.

« Je suis entouré de gens qui sont très drôles et nous avons juste créé une atmosphère très paisible, une atmosphère drôle, et juste une atmosphère sans pression. Je suppose que beaucoup de travail est fait avant les tournois. »

Elle a également révélé qu’elle avait ses derniers examens universitaires jeudi prochain, donc c’est une semaine très chargée qui s’annonce pour Roussin-Bouchard.

Les joueuses du Ladies European Tour à l’honneur au LPGA Q-Series

Une autre star du LET qui a brillé cette semaine est l’Australienne Stephanie Kyriacou qui a réalisé le meilleur tour de la semaine le dimanche, avec sept birdies et un eagle sur le Crossings n°16, pour un score de 63, 9-under-par. La jeune femme de 21 ans, qui a remporté le LET Big Green Egg Open en juin, a commenté :

« Je pense que tout s’est bien passé. Ces deux derniers jours, certaines choses fonctionnaient et d’autres non, et puis aujourd’hui, les deux étaient synchronisés. »

Ses deux années sur le LET lui ont fait découvrir plus de pays qu’elle n’aurait pu l’imaginer et lui ont ouvert la voie du succès de cette semaine. Elle a commenté :

« Je pense que c’est un bon moyen d’accéder à la LPGA. Je me suis fait tellement d’amis là-bas et vous apprenez tellement sur votre jeu en jouant en mode tournoi et autres. »

Kyriacou est arrivée en Alabama directement depuis l’Espagne et l’Andalucia Costa Del Sol Open De Espana, qui clôturait la saison du LET. Comme tous les golfeurs professionnels qui voyagent dans le monde entier le savent, le décalage horaire est réel et Kyriacou a déclaré que les premiers jours à Mobile ont été difficiles.

Je me souviens avoir dit à mon caddie, Luke, sur certains trous, je me disais : « Je ne me souviens pas du tout de ce trou ».

Mais une fois que le décalage horaire s’est dissipé, Kyriacou a montré à la LPGA Q-Series le même esprit de combat qu’elle a montré sur le LET. Kyriacou est à égalité pour la quatrième place avec la joueuse numéro un en Europe, Atthaya Thitikul, qui a joué des tours de 73, 65, 66 et 69 pour entamer la deuxième semaine à 13-under-par. La jeune femme de 18 ans, Joueuse et Rookie LET de l’année 2021, a joué la sécurité cette semaine pour s’assurer de passer le premier cut, a-t-elle déclaré :

« Chaque jour ici, je joue vraiment bien. Comme les quatre tours, ce sont de très bons tours pour moi. Mais je ne suis pas très doué pour le putting parce que le green est assez difficile ici aussi. Et c’est pareil aujourd’hui. Je me suis mis dans une position très sûre pour le putting. »

Soixante-quatorze joueurs passent le cut

Gemma Dryburgh Série Q de la LPGA
Gemma Dryburgh LPGA Q-Series – crédit image LPGA/Ben Harping

Gemma Dryburgh, ambassadrice du circuit Women &amp ; Golf, a abordé la semaine en toute confiance. L’Écossaise a joué des tours de 72, 68 et 72 et a terminé avec un fantastique 65 pour grimper dans le classement à égalité avec le 11e rang.th à neuf sous la normale.

Les stars japonaises Ayaka Furue (T7) et Hinako Shibuno (T24) se sont facilement qualifiées pour la deuxième semaine, Shibuno ayant rebondi après deux premiers tours difficiles qui l’avaient placée sous la ligne de coupure après 36 trous.

Parmi les autres joueuses dignes d’intérêt, citons l’Anglaise Meg Maclaren, qui est revenue d’un premier et d’un deuxième tour décevants (73 et 74) pour réaliser deux tours de 68 et se retrouver à égalité au 39e rang.th. Anne van Dam (T35), Sanna Nuutinen (T39), Linn Grant (T42) et Olivia Cowan (T52) ont toutes avancé à la deuxième semaine.

Un total de 74 joueuses ont passé le cut à +1 et se sont qualifiées pour la deuxième semaine du LPGA Q-Series, qui se déroule au Highland Oaks Golf Club à Dothan, Ala. La LPGA Q-Series est composée de deux épreuves de 72 trous en stroke play qui se déroulent sur des semaines consécutives, les scores étant cumulés sur les deux semaines. La compétition de 2020 n’a pas eu lieu en raison de la pandémie de COVID-19. Jeongeun Lee6 (2018) et Muni He (2019) ont remporté les honneurs de médaillées lors des deux premiers playings.

Consultez le classement complet de la LPGA Q-Series ici.

Autres nouvelles du circuit

Tiger Woods &amp ; Viktor Hovland
Tiger Woods et Viktor Hovland – crédit image Getty images

Viktor Hovland a remporté le Hero World Challenge grâce à un tour final de 66, soit six sous la normale. L’événement organisé aux Bahamas par Tiger Woods a permis au jeune homme de 24 ans de remporter son deuxième titre de la saison 21/22 du PGA Tour. Le Norvégien a défendu avec succès son titre au World Wide Technology Championship au début du mois de novembre.

L’Américain Collin Morikawa menait de cinq coups avant le dernier tour, mais il a terminé à 14 sous la normale après avoir joué un 76 à quatre au-dessus de la normale. Son compatriote Scottie Scheffler a également joué 66 pour son tour final et a terminé à un coup de Hovland.

Le QBE Shootout se déroule cette semaine en Floride et constitue le dernier événement du PGA Tour de 2021.

Source link