Liste des golfeurs notables qui ont manqué le cut à Sea Island

ST. SIMONS ISLAND, Ga. – Le mordant est revenu sur les deux parcours du Sea Island Resort – Seaside et Plantation – vendredi après une journée de scores records jeudi. Certains joueurs parmi les 155 participants ont eu plus de mal que d’autres.

Le Sud-Africain Louis Oosthuizen, par exemple, ne s’est pas rendu au premier tee, se retirant du RSM Classic en raison d’une blessure au dos. Robert Streb ne défendra pas son titre, car il a manqué d’un coup la qualification pour le week-end.

Ces deux-là ne sont pas les seuls noms notables à avoir été renvoyés du dernier tournoi de la partie automnale de la saison 2021-22 du PGA Tour.

Voici une liste de quelques-uns des grands noms qui ont le week-end libre après s’être enflammés avec une performance pas très dorée sur les Golden Isles de Géorgie du Sud.

Harris English joue un coup sur le 2e trou pendant le deuxième tour du RSM Classic sur le Seaside Course du Sea Island Resort. (Photo par Sam Greenwood/Getty Images)

Harris English a eu du mal à jouer à domicile. Il a joué un score de 69 jeudi au Plantation Course, ne parvenant pas à profiter des greens mous et des drapeaux tombants. Ce fut un tour erratique avec six birdies et un eagle compensés par trois bogeys et un double bogey.

Vendredi, au Seaside Course, son tour a été plus régulier mais son jeu d’approche l’a laissé tomber. Classé n°12 mondial, il n’a réalisé qu’un birdie et un bogey pour un score égal à 70. English tentera de défendre son titre au QBE Shootout en décembre, puis sa victoire au Sentry Tournament of Champions à Kapalua à Maui.

L’Australien Jason Day aligne un putt sur le 11e green lors du premier tour du RSM Classic sur le Plantation Course du Sea Island Resort. (Photo par Cliff Hawkins/Getty Images)

Le marasme de Jason Day continue. L’Australien a terminé T-64 à la CJ Cup, T-54 au Hewlett Packard Enterprise Houston Open la semaine dernière et a manqué le cut en trois départs automnaux pour sa campagne 2021-22. Day a joué 70 au Plantation Course et 69 au Seaside Course pour un total de 36 trous de 3-under 139, et un coup de trop.

Max Homa joue un coup depuis le 14e tee pendant le deuxième tour du RSM Classic sur le Plantation Course du Sea Island Resort. (Photo par Cliff Hawkins/Getty Images)

Le claquement de troncs un vendredi peut mettre un petit bémol au 31e anniversaire de Max Homa.

Homa, n° 33 mondial, a joué 66 jeudi au Seaside Course, mais les conditions venteuses de vendredi ont eu raison de lui, avec un score de 3 sur 75 au Plantation Course.

Malgré tout, l’automne a été très fructueux pour Homa, qui a remporté le Fortinet Championship à Napa pour lancer la saison. Il y a encore beaucoup de raisons de célébrer son grand jour et aucune heure de départ à prévoir ce week-end.

Joaquin Niemann joue son coup depuis le dixième tee lors du deuxième tour du RSM Classic au Sea Island Golf Club. Photo par John David Mercer-USA TODAY Sports

Niemann, numéro 30 mondial, peut blâmer son driver pour un rare week-end de repos. Il a joué jeudi une carte de 67, mais a fait deux doubles bogeys vendredi pour atteindre 75 sur le Plantation Course. Il n’a touché que 17 des 28 fairways, ce qui le place à égalité avec le 125e joueur du tournoi.

Kevin Kisner joue un coup sur le 8e trou pendant le deuxième tour du RSM Classic sur le Seaside Course du Sea Island Resort. Photo par Sam Greenwood/Getty Images

Un jour où le Sea Island était à prendre, Kisner a été pris à la gorge. Il a réalisé un score de 4 sur 76 sur le Plantation Course, sans enregistrer le moindre birdie. En fait, il n’a pas fait d’oiselet avant son 34e trou du tournoi. C’est la recette pour rater le cut, son deuxième en trois départs cette saison.

Source link