Les transactions Crypto annuelles en Russie s’élèvent à 5 milliards de dollars malgré l’hostilité du gouvernement.

  • Une étude récente de la banque centrale de Russie montre que le pays est un acteur majeur de l’industrie cryptographique, avec plus de 5 milliards de dollars de transactions cryptographiques annuelles.
  • La nation a un certain nombre de politiques strictes contre les actifs numériques, mais son industrie cryptographique continue de prospérer.

La Russie accueille désormais l’un des acteurs les plus actifs du marché des crypto-monnaies, qui représente 2 800 milliards de dollars, selon sa banque centrale.

Selon un rapport publié jeudi par la Banque de Russie, le volume annuel total des transactions en crypto-monnaies au sein de la population du pays s’élève désormais à 350 milliards de roubles (5 milliards de dollars). Ce chiffre fait suite à l’estimation faite par les principales banques locales en juillet 2021. Il n’est toutefois pas clair si la banque a pris en considération le fait que le prix du bitcoin a doublé, passant de 30 000 dollars en juillet à 60 000 dollars en novembre.

En outre, le rapport indique que la Fédération de Russie figure parmi les principaux visiteurs mondiaux de la bourse de crypto-monnaies Binance. La Russie produit le deuxième plus grand trafic sur Binance après la Turquie, selon les données du fournisseur de renseignements numériques SimilarWeb.

La Russie et les crypto-monnaies

De plus, la banque centrale affirme que le pays fait partie des leaders mondiaux en termes d’extraction de bitcoins. La nation se classe au troisième rang mondial par taux de hachage national, selon l’indice de consommation d’électricité de Cambridge Bitcoin d’août 2021. À la fin du mois dernier, les autorités russes ont proposé d’utiliser les riches équipements pétroliers du pays pour extraire l’actif numérique.

Lire la suite : Les autorités russes proposent de miner des bitcoins en utilisant les riches ressources pétrolières du pays.

Dans l’ensemble, la banque souligne l’intérêt accru des investisseurs pour la technologie, notamment la blockchain, les contrats intelligents, la finance décentralisée (DeFi) et les monnaies stables.

Mais même ainsi, le rapport met en garde contre les risques majeurs associés à l’industrie cryptographique. Il s’agit notamment de l’instabilité financière, de la faible protection des investisseurs, du blanchiment d’argent, du financement criminel et des risques ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance). La Banque de Russie ne présente aucune mesure pour atténuer ces risques. Au lieu de cela, elle dit qu’elle surveillera étroitement le marché pour identifier les menaces potentielles.

La relation entre les monnaies numériques et le secteur financier reste limitée pour le moment. Toutefois, la croissance rapide et l’adoption généralisée des monnaies numériques poseraient des risques plus élevés, tant au niveau mondial que pour le marché financier russe.

Une position stricte sur les crypto-monnaies

La Banque de Russie est connue pour sa position implacable à l’égard des crypto-monnaies. Le gouverneur Elvira Nabiullina a même affirmé que les gouvernements responsables devaient s’écarter des politiques d’adoption des crypto-monnaies. Plus tôt cette année, la banque centrale a conseillé à ses citoyens de se tenir à l’écart des actifs numériques. Selon la banque, les crypto-monnaies sont risquées, surtout pour les investisseurs non préparés.

Lire la suite : La Russie va introduire de nouvelles lois permettant au gouvernement de confisquer les crypto-monnaies.

Plus encore, la banque centrale interdit aux banques locales de traiter des actifs numériques, promouvant plutôt sa monnaie numérique. Cela signifie qu’aucun échange de crypto-monnaies en Russie ne fonctionne légalement. Une telle situation a entraîné l’arrêt des opérations de nombreuses bourses dans le pays.

Sergei Khitrov, le fondateur de l’événement crypto russe Blockchain Life and Listing, a noté à la fin du mois dernier que la nation a tenté de faire venir de grandes entreprises de crypto mais n’a pas réussi à répondre à leurs demandes. Cela n’a toutefois pas empêché la croissance du marché russe des crypto-monnaies à des centaines de milliards de dollars.

Source link