Les sept dernières équipes se qualifient pour le 2e tour de la FIBA Europe Cup

La dernière journée de la saison régulière a répondu aux attentes puisque sept équipes ont fêté la poursuite de leur campagne en FIBA Europe Cup mercredi.

Bakken Bears, CSM CSU Oradea, HAKRO Merlins Crailsheim, Kyiv-Basket, Parma-Parimatch, Trefl Sopot, et ZZ Leiden étaient les sept magnifiques équipes qui complétaient le tableau du deuxième tour, avec les 32 équipes de la saison régulière en action lors du Gameday 6.

Deux prolongations dramatiques ont eu lieu dans le Groupe H pour déterminer la place de vice-champion. Le CSM CSU Oradea s’est qualifié aux dépens du FC Porto, qui a souffert au buzzer pour mettre fin à ses espoirs.

Les sept dernières équipes se qualifient pour le 2e tour de la FIBA Europe Cup

Oradea s’est imposé 78-70 face à Szolnok grâce à une dernière période de 21-8 qui a permis de forcer une prolongation, après avoir été mené de 13 points – une marge qui aurait permis aux visiteurs de se qualifier. Kris Richards a réalisé un double-double avec cinq joueurs à double chiffres dans la victoire.

Porto a remonté un retard de 14 points dans son match à domicile et a eu l’occasion d’arracher la victoire dans les dernières secondes de la prolongation, avant de s’incliner 82-81, le Legia Warszawa réalisant une campagne parfaite dans le Groupe H.

Le Trefl Sopot a remporté une victoire 89-83 sur l’Hapoel Eilat, autre équipe débutante, ce qui a déclenché des célébrations de joie au buzzer. L’équipe polonaise, qui devait gagner par au moins 3 points – combinés à la victoire du Kyiv-Basket – a dépassé les hôtes de sept points dans le dernier quart-temps, avec Joshua Sharma produisant deux blocs clés en fin de match.

Dans l’autre match du groupe B, James Thompson a inscrit 28 points pour permettre au Kyiv-Basket de s’imposer 84-62 contre le Rilski Sportist. Ils ont pris une avance de 20 points à la mi-temps, et le mal était fait.

Toutes les possibilités étaient également ouvertes dans le Groupe G, mais le HAKRO Merlins Crailsheim et les Bakken Bears ont évité tout drame pour terminer avec des bilans de 4-2. L’équipe allemande s’est emparée de la première place en battant Peristeri Vitabiotics sur le score de 78-55, tandis que Bakken s’est imposé 93-80 sur le terrain de Tsmoki-Minsk, Ryan Evans ayant inscrit 24 points et pris neuf rebonds pour assurer sa qualification.

Le Mornar Bar a également souffert en fin de match, puisqu’il a été éliminé de la compétition par une défaite 83-82 face à l’Iraklis BC, l’équipe grecque ayant remporté sa première victoire de la saison. Le ZZ Leiden a profité de ce résultat pour se qualifier après avoir dû attendre, suite à une défaite 84-61 contre le Bahcesehir College, qui a terminé le Groupe E avec un bilan parfait de 6-0.

Parma-Parimatch s’est assuré une place au prochain tour en s’imposant 92-75 sur la pelouse du Heroes Den Bosch, terminant ainsi à la deuxième place du Groupe C. Les visiteurs se sont inspirés d’Artem Zabelin et d’Artsiom Parakhouski, qui se sont partagé 44 points dans cette victoire.

Ailleurs, le medi Bayreuth s’est assuré la première place du groupe A grâce à une victoire dominante 97-78 sur les London Lions, malgré les 30 points des débutants visiteurs qui étaient invaincus auparavant. Donar Groningen a terminé sur une bonne note en battant Kapfenberg Bulls, 85-59.

L’Avotdor Saratov s’est assuré la pole position du groupe D en s’imposant 100-71 sur le terrain de l’Hapoel Gilboa Galil, tandis que l’Unahotels Reggio Emilia s’est incliné 82-77 sur le terrain du Casademont Zaragoza.

Nikos Chougkaz a inscrit six triples points et 11 rebonds pour mener l’Ionikos BC à une victoire 93-79 sur le Sporting CP, tandis que Belfius Mons-Hainaut a battu Telenet Giants Antwerp 86-82, les deux vainqueurs étant déjà éliminés.

Benfica a terminé la saison régulière avec une victoire difficile 86-84 sur Opava pour terminer le Groupe C avec une fiche de 5-1 et la première place. Betinho Gomes et Aaron Broussard ont combiné 33 points.

Source link