Les GM’s de la NBA cherchent à former leur propre association similaire à celle des entraîneurs

Les directeurs généraux de la ligue sont seraient travailleraient à la finalisation de la formation d’une association professionnelle qui aiderait collectivement les cadres à accéder à des fonds de défense juridique, à des références d’avocats et à des professionnels des relations publiques. Selon le Yahoo Sportsl’association fonctionnerait de la même manière que le Association nationale des entraîneurs de basket-ball (NBCA).

Ces démarches ont commencé en mars, mais il semble que le besoin d’une association soit devenu plus urgent pour les cadres du front-office après que l’enquête sur le président des opérations de basket-ball des Trail Blazers, Neil Olshey, ait été… lancée.

Le 6 novembre, les Blazers ont annoncé qu’ils ont engagé le cabinet d’avocats O’Melveny &amp ; Myers pour « mener une étude équitable et indépendante » après qu’une plainte ait été déposée auprès du département des ressources humaines de l’organisation pour « des préoccupations concernant l’environnement de travail par le personnel non-joueur au centre d’entraînement ».

Le cabinet a depuis interrogé des dizaines d’anciens et d’actuels employés sur Olshey et leurs expériences dans le centre d’entraînement de l’équipe. Selon ESPN, la Ligue n’a jamais reçu d’appels à son bureau ou à sa ligne d’assistance téléphonique concernant des plaintes sur le lieu de travail contre Olshey pendant les neuf années et plus où il a dirigé les Trail Blazers. Aucune plainte n’a non plus été déposée contre Olshey jusqu’à récemment, selon Yahoo Sports.

Olshey n’a pas abordé publiquement l’enquête en cours sur l’environnement de travail, il n’a pas été suspendu par les Blazers, et il a continué à exercer ses fonctions à la tête de l’équipe. Il y aurait une croyance dans la ligue que le statut et le contrat d’Olshey sont en danger depuis que les Blazers ont engagé une firme externe pour enquêter sur les plaintes des RH.

En plus de la baisse des revenus et de l’affluence dans toute la ligue suite à la pandémie de COVID-19, de nombreux cadres supérieurs du basket-ball craignent que l’enquête des Blazers sur la « mauvaise conduite sur le lieu de travail » ne « crée un modèle » permettant aux groupes de propriétaires de licencier des cadres pour n’importe quelle raison. Des raisons traditionnelles comme les performances de l’équipe, les conflits de personnalité, les philosophies différentes, ou pour des violations de « cause », comme les « lieux de travail toxiques » et le non-paiement des contrats.

Portland connaît un départ de 8-8 et a atteint les playoffs huit saisons consécutives, la plus longue série de la Ligue. Olshey a signé une prolongation en 2019 après l’apparition de l’équipe en finale de la Conférence Ouest. Il est au service du club depuis 2012.

Source link