Le numéro un mondial, Nakajima, triomphe dans un playoff de deux trous et devient le troisième Japonais à remporter le championnat amateur d’Asie-Pacifique.

DUBAI (EAU) : Keita Nakajima est devenu le troisième joueur japonais à remporter le championnat amateur d’Asie-Pacifique (AAC), en battant le Hongkongais Taichi Kho au deuxième trou d’un playoff passionnant, samedi au Dubai Creek Golf &amp ; Yacht Club.

Le joueur n°1 du World Amateur Golf Ranking ® (WAGR®) a réalisé un 68 en trois coups dans le dernier tour pour rattraper Kho, qui a réalisé un 64 dans le troisième tour suivi d’un 65 pour terminer à 14 sous le par.

Les deux joueurs sont retournés au 18e trou, qui a été paré lors de la première tentative. Kho a ensuite trouvé l’eau avec son deuxième coup depuis le bunker de droite du fairway en le jouant une deuxième fois. Nakajima a frappé un superbe drive, suivi d’un second à 6 mètres. Il l’a rentré pour sceller la victoire avec un birdie.

Il s’agissait du deuxième playoff consécutif dans l’histoire du CAA, après les deux trous supplémentaires joués par Yuxin Lin et Takumi Kanaya lors du championnat 2019 à Shanghai.

Grâce à cette victoire, le jeune Nakajima, âgé de 21 ans, reçoit une invitation au Tournoi des Maîtres en 2022, réalisant ainsi son rêve de jouer un tour d’entraînement au Augusta National Golf Club avec le champion en titre Hideki Matsuyama, ainsi qu’une exemption pour le 150e Open de St Andrews.

« Je suis très fier de ce que j’ai accompli. Suivre les traces de Hideki-san et Takumi est une grande satisfaction. Je suis tellement excité à l’idée de jouer trois tournois majeurs en 2022 (il est également exempté pour l’U.S. Open dans le cadre de sa victoire à la médaille Mark H. McCormack en tant que numéro 1 mondial masculin en 2021 WAGR ®). Je suis très reconnaissant au tournoi de nous donner de si belles opportunités », a déclaré Nakajima, qui a terminé co-dauphin derrière Kanaya lors de l’édition 2018 à Singapour.

Nakajima, qui est un ancien boursier de la Fondation R&A, a pris un départ fulgurant avec des birdies sur les premier, troisième et cinquième trous. Cela lui a permis de prendre trois longueurs d’avance sur le peloton, mais un bogey en trois coups sur le sixième, suivi d’un double bogey sur le neuvième à partir d’une position difficile dans le bunker du fairway, l’ont ramené sur le peloton.

Avec une belle série de cinq birdies en six trous à partir du neuvième, Kho s’est propulsé dans la course et a terminé avec quatre pars pour égaler le meilleur tour de la journée.

La deuxième place du senior de l’Université de Notre Dame constitue le meilleur résultat de Hong Kong en 12 ans de championnat.

« J’étais trois fois derrière et je savais que les gars du dernier groupe avaient le potentiel pour aller loin. Je savais que si je me concentrais sur mon propre jeu, je pourrais faire un bon score et c’est exactement ce que j’ai fait. J’ai fait une série de birdies et au moment où je l’ai su, j’étais en tête à trois tours de la fin. C’était éprouvant pour les nerfs, mais en même temps, j’ai l’impression de m’être bien préparée pour cela », a déclaré Kho, classée n° 220 dans le WAGR®.

« Je me suis senti plus à l’aise cette fois-ci. Le fait de pouvoir bien jouer en fin de match me donne beaucoup de confiance pour l’avenir. J’ai frappé les coups que je devais frapper. Si je devais refaire le même coup, je choisirais le même club et le même processus de réflexion. Mais je n’ai pas réussi à le faire cette fois-ci. Keita a gagné avec un birdie, donc je n’ai aucun regret quant à cette décision. »

Le Coréen Wooyoung Cho a égalé le 65 de Kho pour terminer troisième ex aequo avec le Chinois Bo Jin (68) à 12 sous. Cho n’a pas commis de bogey et a réalisé cinq birdies sur le neuf de retour, dont un sur le difficile 18e trou, tandis que Jin a commencé par commettre un double bogey sur le deuxième trou par-4, mais a enchaîné avec cinq birdies sans perdre d’autres coups.

Le champion en titre, le Chinois Yuxin Lin, a commencé par un birdie mais a enchaîné avec un triple bogey sur le deuxième. Il s’est battu pour revenir dans la course, avant d’envoyer son coup de départ hors limites sur le 15e par-4. Avec un score de 71, il a terminé septième à égalité.

« Je suis vraiment content de la façon dont je me suis battu après le deuxième trou. J’ai fait de mon mieux jusqu’à ce que le 15e trou arrive. Je vais prendre cela comme une expérience d’apprentissage et continuer à travailler dur », a déclaré Lin.

Ahmed Skaik (71), qui est devenu cette semaine le deuxième joueur des Emirats Arabes Unis à passer le cut à l’AAC, a terminé à la 42ème place avec un total de quatre trous.

Créé en 2009, l’AAC a été mis en place pour développer le golf amateur dans la région Asie-Pacifique. Le champion reçoit une invitation à participer au Tournoi des Maîtres et à l’Open, tandis que le(s) deuxième(s) obtient(vent) une place dans les qualifications finales pour l’Open.

Le championnat de 2021 marque la première édition organisée aux Émirats arabes unis, l’un des 42 pays membres de l’APGC, et rejoint les nombreux événements professionnels et amateurs que Dubaï accueille chaque année, notamment le Dubai Desert Classic et le DP World Tour Championship de l’European Tour.

Au cours des 12 années d’existence du CAA, le championnat a servi de tremplin à certains des meilleurs joueurs du monde actuel, dont Matsuyama, deux fois vainqueur du CAA et champion du Masters 2021.

Pour plus d’informations sur la CAA, veuillez consulter le site suivant AACgolf.com.

Source link