Le Giro 2022 grimpe l’Etna, le Mortirolo, le Pordoi et la Marmolada

Après que l’organisateur RCS ait annoncé le week-end de départ à Budapest, les étapes sprint et les étapes de côte, il a présenté aujourd’hui les six étapes de montagne.

La première vraie confrontation entre les hommes du classement général aura déjà lieu dans la 4ème étape, avec un départ à Avola et une arrivée au sommet de l’Etna. Un parcours de 166 kilomètres, qui est déjà en montée au départ. La montée finale part de Ragalna – comme en 2018 – mais suit ensuite le même parcours qu’en 2011 pour les 14 derniers kilomètres pour finalement se terminer à nouveau à Rifugio Sapienza.

Cinq jours plus tard – dans la 9ème étape – c’est à nouveau une arrivée au sommet avec une arrivée au sommet du Blockhaus, la montée mythique qui était également au menu en 2017, exactement 50 ans après qu’Eddy Merckx ait remporté sa première victoire d’étape dans le Giro. L’étape est considérée comme lourde, car le Passo Lanciano (1ère catégorie) doit également être gravi pour arriver au Blockhaus.

Si ces deux étapes servent d’apéritif et d’entrée, le plat principal suit six jours plus tard, avec trois étapes de montagne en quatre jours. A commencer par l’étape de Rivarolo Canavese à Cogne le dimanche, suivie d’une journée de repos.

Mardi et mercredi, les coureurs de la GC devront à nouveau travailler dur. Tout d’abord dans l’étape de Salò à Aprica, avec la montée du Mortirolo en route, puis lors de l’étape de Ponto di Legno à Lavarone, avec deux montées de première catégorie dans le final.

Enfin, il y a l’avant-dernière étape en 2022 Giro d’Italiaavec départ à Belluno et arrivée à Marmolada, au sommet du Passo Fedaia. En chemin, le peloton devra également traverser le Passo Pordoi, Cima Coppi de cette 105ème édition du Giro d’Italia.

Source link