Déclaration de publication des Mavericks à la suite du dépôt de plainte de l’ancien directeur général Donnie Nelson

Photo: Photo: Jérôme Miron-USA TODAY Sports

Les Dallas Mavericks ont publié leur propre déclaration jeudi après l’annonce que leur ancien dirigeant Donnie Nelson les avait poursuivis pour licenciement abusif et injustifié.

Nelson a déposé une plainte contre les Mavs plus tôt, alléguant qu’il avait été démis de ses fonctions après avoir signalé que son neveu avait été harcelé sexuellement et agressé par un employé de l’équipe en février 2020.

Sur la base des rapports de ESPN, Jason Lutin, l’actuel chef d’état-major de l’équipe de Dallas, a été accusé d’avoir agressé et maltraité le parent anonyme de Nelson lors du week-end des étoiles de la NBA 2020 à Chicago. Des allégations ont également été émises selon lesquelles le propriétaire Mark Cuban aurait tenté d’offrir un règlement de 52 millions de dollars à Nelson dans le but de retirer une réclamation pour licenciement abusif et la signature d’un accord de non-divulgation.

Cuban et Lutin ont nié les affirmations de Nelson.

« Tout dans ce dossier est un mensonge », a écrit Cuban à ESPN. «Nous avons mené plusieurs enquêtes complètes, et la seule personne qui n’a pas respecté les normes des Dallas Mavericks était M. Nelson. Il a été licencié en conséquence. Il était bien au courant de l’enquête. Il a refusé de participer pleinement. Je le répète, tout ce qu’il a dit est un mensonge.