Brandon Harkins trouve la zone et réalise un score de 28 à Pebble Beach.

Brandon Harkins a peut-être réalisé l’un des meilleurs neuf de golf de l’année dont on a le moins parlé.

L’Américain de 35 ans, originaire de Californie du Nord, a joué 28 coups sur le dernier neuf du célèbre Pebble Beach Golf Links, lors du Pebble Beach Invitational, jeudi. Nous répétons : 20-frigging-eight ! Il y est parvenu en enchaînant huit birdies consécutifs à partir du n°11. Ça, c’est du golf avec une balle.

Par une journée froide et venteuse, Harkins s’est levé et a réalisé un par au n°10, son premier trou du tournoi de 72 trous, avant que le feu d’artifice ne commence. Comme il l’a décrit, il a fait quelques birdies, puis deux autres.

L’équipe d’amateurs de mon groupe m’a dit : « Ça fait quatre d’affilée ». J’ai pensé, ‘Ouais, je suppose que vous avez raison’. Puis j’en ai fait deux de plus et ils ont dit, ‘Bon sang, ça fait six d’affilée’. Puis ils ont cessé d’en parler », se souvient Harkins dans une interview téléphonique. Quand nous avons pris le virage, je pouvais les entendre chuchoter : « Ça fait huit d’affilée ». J’ai dit : « Les gars, vous pouvez parler autant que vous voulez. Ça ne me dérange pas. « 

Harkins a raté un birdie à 3 mètres au numéro 1, son 10e anniversaire.e trou de la journée. Lorsqu’il a fait un birdi sur le deuxième par-5, il était à 9 sous la normale après 11 trous et des rêves de 59 ont fait leur apparition dans sa tête. Je me disais : « J’ai encore des trous faciles à jouer », a-t-il dit. « Mais ensuite, je suis redevenu un être humain et j’ai commencé à faire des pars. »

Il s’est « contenté » d’un score de 9-under 63, en plaçant quelques approches à portée de balle, mais aussi en réalisant une poignée de coups de 15 à 20 pieds, dont certains ont franchi un mètre.

« Il y a eu une période de deux heures où je ne pouvais pas rater mon coup », a-t-il dit.

Harkins a joué sur le PGA Tour en 2018-19, mais est tombé en dehors du top 150 et a été rétrogradé sur le Korn Ferry Tour, où il jouera à nouveau lors de la prochaine saison après avoir terminé 48e sur la money list 2020-21.

Harkins n’est pas étranger au Pebble Beach Invitational. Il a obtenu une exemption lors de sa première participation au tournoi pour avoir remporté le Monterey Open au Del Monte Golf Course, et a été invité à participer depuis qu’il a gravi les échelons du golf.

Le Pebble Beach Invitational a fêté ses 50 ans.e édition la semaine dernière. Joué sur trois parcours – The Links at Spanish Bay et Spyglass Hill Golf Course étaient les autres – il a présenté un champ unique avec des dames telles que Brittany Lincicome, Gerina Piller et Juli Inkster jouant depuis les tees avant, des seniors tels que Kirk Triplett, Billy Andrade et Brandel Chamblee, qui a fini par se retirer au deuxième tour, jouant depuis une combinaison de marqueurs blancs et bleus, et des pros en devenir tels que Justin Suh (4,5 %), qui a joué depuis le premier tour.th), Isaiah Salinda (T-5) et Austin Eckroat (T-5), jouant depuis les pointes.

Harkins, qui est né à Lafayette, en Californie, a grandi dans la banlieue de Walnut Creek, dans la Bay Area, et a joué son golf universitaire à Chico State, connaît bien la rotation des parcours du tournoi pour avoir pris des leçons auprès de Laird Small, directeur de l’instruction de la Pebble Beach Academy, et a terminé T-15 au 2017 AT&T Pebble Beach Pro-Am.

Il a enchaîné sa ronde d’ouverture de 63 avec des rondes de 67 à Spanish Bay, 71 à Spyglass et un 66 à Pebble pour tirer 21-under 267 et remporter le titre par deux coups devant Alex Cejka et Harry Hall. Harkins n’était même pas sûr de la somme qu’il avait gagnée, mais quelle qu’elle soit – entre 50 000 et 70 000 dollars – elle était dérisoire par rapport au fait de pouvoir dire qu’il avait gagné un tournoi à Pebble Beach.

« J’ai grandi dans la région et j’ai gagné là-bas », a-t-il dit, « c’est plutôt agréable ».

Tout comme le fait de tirer 28 et de faire huit birdies d’affilée dans l’une des grandes cathédrales du golf.

Source link