3 équipes de la NBA en difficulté qui vont bientôt changer de cap

Équipes NBA

NEW YORK, NEW YORK – 04 DÉCEMBRE : Julius Randle #30 des New York Knicks réagit à la défaite avec ses coéquipiers Evan Fournier #13 et Obi Toppin #1 à la fin du quatrième quart-temps contre les Denver Nuggets au Madison Square Garden le 04 décembre 2021 à New York. Les Denver Nuggets ont battu les New York Knicks 113-99, équipes NBA. NOTE À L’UTILISATEUR : L’utilisateur reconnaît et accepte expressément qu’en téléchargeant ou en utilisant cette photographie, il accepte les termes et conditions du contrat de licence Getty Images. (Photo par Elsa/Getty Images)

Nous avons déjà atteint le quart de la saison 2021-22 de la NBA. Avec un échantillon de taille appropriéeles équipes de la NBA commencent à montrer leurs vraies couleurs (ou leur absence).

Alors que des équipes comme les Bulls, les Cavaliers et les Grizzlies ont pris des départs surprenants, certaines équipes de la NBA qui étaient considérées comme des prétendants aux playoffs ont eu du mal à démarrer.

Il n’est pas encore temps de paniquer pour ces équipes. La saison dernière, les Hawks d’Atlanta ont commencé par un score de 14-20 et ont réussi à se qualifier pour les finales de la conférence Est. Nous allons examiner le classement actuel et choisir les équipes de la NBA qui ont le plus de chances de s’en sortir.

Les équipes NBA en difficulté qui vont bientôt renverser la situation : New York Knicks

Les Knicks ont été une agréable surprise lors de la saison 2020-21, produisant l’une des meilleures unités défensives de la ligue et brisant une sécheresse de sept ans en playoffs. Ils n’ont pas été franchement terribles cette année, mais si la saison se terminait aujourd’hui, ils ne feraient même pas le tournoi des play-in.

Après un départ à 5-1, ils ont trébuché à 11-12. Ce qui est peut-être plus inquiétant que leur bilan, c’est leur défense, qui est loin d’être aussi bonne que l’an dernier. Ils ont autorisé 107 points par match, ce qui les place en milieu de peloton.

Leur attaque a été tout aussi médiocre, pas assez bonne pour compenser la faiblesse de leur défense.

Le calendrier a été brutal pour eux aussi. Dans les derniers jours de novembre, ils ont joué les Bulls, les Lakers, les Suns, les Hawks et les Nets. Leur programme de décembre est beaucoup plus facile à gérer avec les Rockets, les Timberwolves, les Pistons et le Thunder.

De plus, le coach Tom Thibodeau a un passé trop réussi pour douter de sa capacité à redresser le D. La mise sur le banc de Kemba Walker pourrait également s’avérer être une véritable addition par soustraction. Attendez-vous à ce que les Knicks partent en campagne et reviennent dans la course.

Source link