Riot Blockchain va construire une centrale électrique privée pour ses mineurs de Bitcoin

Le minage de Bitcoin est une activité très énergivore, mais cela ne posera pas de problème à Riot Blockchain Inc. Cette société minière américaine a décidé de créer sa propre sous-station électrique au Texas pour obtenir des profits plus élevés.

Le 27 avril, Riot Blockchain Inc, une société minière de bitcoins fondée en 2000, annoncé ses intentions de construire une sous-station électrique de 1,7 gigawatt (« GW ») dans le comté de Navarro, au Texas, pour répondre aux besoins en électricité de son équipement minier sans compromettre le réseau électrique de la ville.

Pour mettre les choses en perspective, une centrale de cette capacité pourrait suffire à alimenter la consommation électrique de plus de 2 millions d’habitants et à atténuer l’émission de 600 000 tonnes de gaz à effet de serre par an. Par conséquent, Riot aura suffisamment d’énergie pour alimenter plus de 4 bâtiments qu’ils prévoient de construire au cours des deux prochaines années pour installer leurs fermes minières.

La sous-station sera opérationnelle à la mi-2023.

Selon Riot, la première phase du projet devrait être pleinement opérationnelle d’ici juillet 2023, offrant un logement pour diverses machines minières refroidies par immersion.

Le projet de sous-station est déjà en cours et la première phase démarrera avec une capacité initiale de 400 mégawatts (« MW »). Elle sera ensuite augmentée de 600 MW supplémentaires grâce à un appareillage situé à 1 250 pieds de la centrale.

Jason Les, PDG de Riot Blockchain, a déclaré qu’une fois l’expansion terminée, la capacité développée de Riot totalisera 1,7 GW, une réalisation qui propulsera l’entreprise comme l’une des plus importantes de l’industrie minière du bitcoin au monde.

« La capacité de Riot à trouver une opportunité d’expansion aussi importante au Texas illustre l’approche axée sur le partenariat de la société avec toutes les parties prenantes, y compris les partenaires commerciaux de la société, ERCOT et tous les niveaux de gouvernement, pour s’engager en faveur d’un développement économique durable. »

À son tour, Chad Harris, PDG de Whinstone, a déclaré que cette expansion était un exemple des impacts environnementaux et économiques positifs que les sociétés minières Bitcoin pourraient avoir dans les «régions sous-développées d’Amérique».

Cette station aura un coût initial d’environ 333 millions de dollars et contribuera à générer plus de 270 emplois directs dans le comté de Navarro.

Le Texas est-il pro-Bitcoin ?

Comme CryptoPotato l’a rapporté aujourd’hui, la ville texane de Fort Worth est devenue la première ville américaine à exploiter le bitcoin en utilisant trois Antminers S9 donnés par le Texas Blockchain Council.

Cette initiative a le soutien du maire Mattie Parker, qui a souligné que les coûts énergétiques pourraient être atténués par les bitcoins obtenus grâce à l’exploitation minière. Elle a également indiqué que les investissements futurs dans ce type d’activité dépendent fortement d’une évaluation approfondie qui aura lieu dans les 6 prochains mois.

Ainsi, tout comme El Salvador avec sa loi Bitcoin est une expérience intéressante que de nombreuses organisations financières suivent, le Texas devient lentement le cobaye de l’industrie minière Bitcoin à la fois américaine et mondiale.

OFFRE SPÉCIALE (Sponsorisé)

Binance Free 100 $ (Exclusif) : Utilisez ce lien pour vous inscrire et recevoir 100 $ gratuits et 10 % de réduction sur les frais de Binance Futures le premier mois (termes).

Offre spéciale PrimeXBT : utilisez ce lien pour vous inscrire et entrez le code POTATO50 pour recevoir jusqu’à 7 000 $ sur vos dépôts.