Les négociations avec Ben Simmons et le calendrier de retour de Joel Embiid

Scotto : Pour moi, il semble qu’il ait joué son dernier match pour les Sixers. A mon avis, il a fait tout ce qu’il pouvait pour que ce soit le cas.

Pompey : Je pense que tout cela est décevant. Je pense que c’est décevant des deux côtés. Je comprends que vous avez un joueur sous contrat, et qu’ils veulent lui infliger une amende, mais il semble juste que nous savions depuis la fin de la saison dernière que… Ben Simmons ne voulait pas être ici. Lorsque vous faites vos recherches et que vous parlez à vos sources, ils ont été alertés de cela juste après, dans les jours qui ont suivi (après les playoffs). Rich Paul leur a dit ça au NBA Draft Combine, et ensuite Ben leur a dit ça en personne en août. Vous avez l’impression que quelque chose va se passer. Ce n’est pas encore le cas.

La façon dont ça se passe, je pense, c’est une énorme distraction pour l’équipe. C’est une de ces choses où le gars a toujours dit qu’il ne reviendrait pas. Même s’il revenait, il ne serait pas en uniforme. En ce moment, je ne sais pas comment le fait que Simmons soit en uniforme va aider les Sixers. C’est un grand défenseur et tout ce qu’il apporte, mais quand vous avez un gars qui ne veut pas s’entraîner avec l’équipe, qui ne veut pas aller aux matchs, et qui parle à contrecœur à l’équipe médicale, pouvez-vous vraiment faire confiance à ce gars pour être sur le terrain avec l’équipe et vous aider à gagner des matchs ?

S’il est en train de faire semblant maintenant, que pensez-vous qu’il va donner ? Genre, 60 % sur le terrain ? Quand je regarde ça, c’est extrêmement décevant parce que c’est quelqu’un qui ne veut pas être là, et pourtant l’équipe veut encore le forcer à être là. Ma question est la suivante : pourquoi voulez-vous forcer quelqu’un à être là alors qu’il est déjà parti ?

Scotto : Il avait des problèmes sur la ligne de faute l’année dernière. Il était réticent offensivement (à tirer). C’est un excellent défenseur de la NBA. Il peut garder un à cinq joueurs. Sur le plan offensif, lorsque vous parlez aux recruteurs et aux dirigeants, ils le considèrent comme un joueur d’1m80. Rajon Rondo dans le sens où si vous mettez des tireurs autour de lui, il va s’épanouir parce qu’il est un passeur volontaire, il s’épanouit en transition, et peut pénétrer dans la voie. Son tir sur la ligne de faute et à l’arc à trois points ne s’est pas développé.

Autour de la ligue, les équipes ne cherchent pas à donner à l’équipe de football de l’Amérique du Sud une chance de s’épanouir. Daryl Morey ce qu’il veut. Je pense que le prix qu’il demande, il essaie d’avoir un paquet de James Harden-esque. Je ne pense pas que cela va se produire. Je pense qu’il le sait, mais il va essayer de maintenir l’affaire autant qu’il le peut.

Source link