L’entraîneur des Nuggets, Michael Malone, n’est pas d’accord sur la connexion de la balle de Wilson dans le faible taux d’attaque cette saison.

Image courtoisie : Sarah Stier/Getty Images

Au fur et à mesure que la saison progresse, certains joueurs notables ont parlé sur leur utilisation du tout nouveau ballon de basket de la ligue – le ballon Wilson. Certains se sont plaints et ont fait part de leurs difficultés à palper et à sentir la surface du ballon, ce qui affecte leur productivité offensive. Ils ont peut-être découvert de nouvelles choses après avoir été habitués à la marque Spalding les années précédentes.

Mais le tacticien en chef des Denver Nuggets, Michael Malone, n’est pas convaincu par les affirmations des joueurs. En fait, il n’a fait qu’un simple rappel et une suggestion pour enrayer ces problèmes.

S’exprimant devant les médias avant le match des Nuggets contre les Suns de Phoenix, Malone a déclaré que la balle Wilson n’est qu’une balle « ronde » et qu’il faut la mettre dans le trou pour pouvoir marquer – un conseil simple venant du mentor de 50 ans.

Selon les statistiques de Basketball-Reference.com publiées au début du mois, l’évaluation offensive moyenne de la NBA a chuté de plus de six points au cours de cette campagne 2021-2022 (106,2) par rapport à la saison dernière (112,3), soit la plus faible depuis la saison 2014-2015.

Peut-être que le tout nouveau ballon a un lien, mais le… facteur qui semble être la raison de ce faible taux offensif est le nouveau règlement sur les fautes de la ligue, car les stars Trae Young et James Harden ont exprimé leur frustration de ne pas gagner beaucoup de lancers francs et de démarrer lentement plus tôt cette saison.

« Je ne veux pas recevoir trop d’amendes, mais c’est frustrant. Il y a beaucoup d’appels manqués. C’est le basket. C’est juste que j’ai l’impression qu’ils apprennent, et qu’ils sont juste – je ne sais pas. C’est frustrant. … Il y a beaucoup de choses qui, lorsque les gars conduisent droit et que les gars sont déséquilibrés, c’est toujours une faute, qu’ils utilisent le bas de leur corps ou leurs mains. »

– Trae Young

« Je ne suis pas du genre à m’en plaindre. Je demande juste à chaque officiel [if] s’ils voient une faute, d’appeler une faute. Parfois, j’ai l’impression qu’en arrivant dans un match, c’est déjà prédéterminé ou que j’ai déjà le stigmate de recevoir des appels pour faute, mais je demande simplement aux officiels d’appeler ce qu’ils voient. »

– James Harden

Le fait est qu’il y a des tonnes de raisons à blâmer pour la chute des chiffres. Mais l’essentiel reste debout : le physique est au rendez-vous et les appels fantômes disparaissent peu à peu.

Source link