L’échange de dérivés cryptographiques SynFutures étend la prise en charge d’Arbitrum via SushiSwap »CryptoNinjas

SynFutures, une bourse décentralisée de produits dérivés, a officiellement étendu aujourd’hui la prise en charge du réseau Arbitrum après un déploiement initial en septembre de l’année dernière. L’expansion permet aux utilisateurs d’accéder et d’échanger une grande variété d’actifs Arbitrum de manière entièrement décentralisée et sans autorisation.

Pour étendre la prise en charge des actifs Arbitrum, SynFutures s’est intégré à l’oracle de flux de prix de SushiSwap pour apporter des données en temps réel à sa plate-forme. SushiSwap, qui a été déployé sur Arbitrum l’année dernière, est désormais l’un des échanges décentralisés les plus actifs du réseau.

Les utilisateurs peuvent actuellement répertorier et négocier des contrats à terme sur n’importe quel actif Arbitrum disponible auprès de SushiSwap. S’appuyant sur des données oracle tierces pour fournir des informations précises sur les prix d’un actif donné, la nouvelle extension offre aux utilisateurs de nouvelles opportunités pour créer des arbitrages et couvrir les risques sur Arbitrum avec des dérivés.

« Nous voulons donner à toutes les communautés les moyens de répertorier et d’échanger tous les actifs qu’elles souhaitent sur n’importe quel réseau. En intégrant le flux de prix de SushiSwap, nous permettons à nos utilisateurs de répertorier plus facilement les actifs d’Arbitrum et de créer davantage d’opportunités de trading.
– Rachel Lin, co-fondatrice et PDG de SynFutures

Avec la connexion SushiSwap, SynFutures a déjà listé sept nouvelles paires Arbitrum pour le trading :

  • ETH/USDC
  • CRV/ETH
  • LINK/ETH,
  • MAGIE/ETH
  • DPX/ETH
  • GEST/USDC
  • SORT/ETH

Auparavant, BTC/USDC était la seule paire de trading Arbitrum proposée sur SynFutures.

L’intégration marque l’expansion officielle de SynFutures au sein de l’écosystème Arbitrum et intervient alors que l’échange connaît une croissance continue sur d’autres blockchains comme Ethereum, Polygon et BNB.

En moins de cinq mois depuis le lancement de sa version bêta publique, SynFutures a déjà dépassé plus de 4 milliards de dollars en volume de transactions cumulé et 56 000 utilisateurs.

Lin a ajouté : « La plongée de SynFutures plus profondément dans l’écosystème Arbitrum élargit notre vision de rendre le trading de produits dérivés plus accessible. Avec une prise en charge étendue des actifs d’Arbitrum, nous sommes ravis de reproduire une partie de notre succès existant sur ce que nous pensons être l’un des écosystèmes de couche 2 les plus prometteurs.