Le Real Madrid et le FC Barcelone se partagent la première place du classement de l’Euroleague

Le Real Madrid et le FC Barcelone partagent la première place du classement de l’Euroleague. Les deux équipes ont un bilan de 10-2 et deux victoires d’avance sur toutes les autres équipes après avoir remporté de solides victoires sur Baskonia et Zalgiris lors de la 12e journée. L’Olympiacos s’est placé à égalité pour la troisième place (8-4) en battant un autre membre de ce trio, Milan, pour sa première victoire sur la route. Le CSKA, l’UNICS et l’ASVEL – ce dernier grâce à un but miraculeux – sont restés parmi les quatre équipes à 7-5 grâce à leurs propres victoires, tandis que l’Efes se trouve maintenant derrière eux à la 10ème place à 6-6 grâce à son triomphe sur la route dans le Derby turc. Parmi les huit dernières équipes du classement, l’ALBA a réussi à battre le Maccabi, tandis que le Panathinaikos a mis fin à la série de victoires du Zenit. Au final, c’est un vainqueur de la route qui s’est imposé par une marge de 5-4.

Le Real Madrid et Barcelone partagent la première place du classement de l'Euroligue

Crvena Zvezda mts Belgrade 78-98 UNICS Kazan

L’UNICS Kazan a mené de bout en bout, réalisant un record de 15 triples, pour battre le Crvena Zvezda Belgrade 78-98 au Aleksandar Nikolic Hall vendredi soir. Il s’agissait de la sixième victoire sur les sept derniers matchs pour l’UNICS, qui a amélioré son bilan à 7-5 sur la saison, tandis que Zvezda a perdu sa troisième défaite consécutive pour tomber à un record de 4-8. L’UNICS a marqué les 8 premiers points du match et a conservé une avance de deux chiffres dans le premier quart-temps. Les locaux sont parvenus à revenir à 3 points dans le deuxième quart-temps, mais n’ont jamais pu s’approcher. L’UNICS a ouvert le jeu dans le troisième quart-temps et a mené jusqu’à 25 points dans le quatrième. John Brown a mené le vainqueur avec 18 points. Mario Hezonja et Isaiah Canaan ont marqué 17 points chacun, tandis que Dmitrii Uzinski en a marqué 11. Austin Hollins a terminé avec 15 points pour les hôtes. Nate Wolters en a eu 13, Ognjen Dobric 11 et Nikola Kalinic 10.

AS Monaco 84-85 LDLC ASVEL Villeurbanne

Le premier match d’EuroLeague de ce siècle entre des équipes de la Ligue française n’aurait pas pu être plus dramatique, le score changeant 22 fois avant que les visiteurs de la LDLC ASVEL Villeurbanne ne battent l’AS Monaco 84-85 sur un tir à mi-terrain de William Howard. L’ASVEL s’améliore à 7-5, mettant fin à une série de trois défaites consécutives, tandis que Monaco tombe à 5-7 avec sa troisième défaite d’affilée. Une série de 0-8 en début de match et une autre de 2-11 à la fin du deuxième quart-temps ont donné à l’ASVEL un avantage de 40-48 à la mi-temps, bien que l’avance ait changé 15 fois dans l’intervalle. Monaco est revenu pour prendre une avance de 4 points, 75-71, en fin de match, ce qui a donné lieu à une fin dramatique. Howard a mené les vainqueurs avec un double-double de 23 points et dix rebonds. Charles Kahudi a suivi avec 15 points, James Gist avec 13, Elie Okobo avec 11, et Chris Jones avec 10. Monaco a été mené par Lee Paris, qui est sorti du banc pour 20 points. Mike James a ajouté 18, Alpha Diallo 15, et Donta Hall 12.

AX Armani Exchange Milan 72-93 Olympiacos Piraeus

Vendredi, l’Olympiacos Piraeus a confirmé sa bonne dynamique en battant l’AX Armani Exchange Milan 72-93 au Mediolanum Forum. Les deux équipes ont désormais un bilan de 8-4. C’était la première victoire de l’Olympiacos sur la route. Milan est maintenant sur une série de trois défaites consécutives. Giannoulis Larentzakis a mené les vainqueurs avec 18 points. Tyler Dorsey en a ajouté 14, tandis que Sasha Vezenkov en a eu 12 pour l’Olympiacos. Shavon Shields a mené Milan avec 26 points, tandis que Luigi Datome en a ajouté 12. Dorsey a enterré quatre tirs à trois points dans le premier quart-temps. Thomas Walkup, Kostas Papanikolaou et Vezenkov ont ajouté leurs propres tirs pour que l’Olympiacos mène 25-30 après 10 minutes. Milan a réussi à égaliser le score, 33-33, sur un layup de Kyle Hines mais Hassan Martin, a alimenté une série de 0-10 de l’Olympiacos et un Larentzakis exceptionnel a permis aux Reds d’avoir une marge de 45-60 à la mi-temps. Rien n’a changé après la pause, puisque l’Olympiacos a porté sa marge à 53-70 à la fin du troisième quart-temps et n’a pas eu beaucoup de problèmes pour remporter une victoire exceptionnelle sur la route.

FC Barcelona 96-73 Zalgiris Kaunas

Le FC Barcelona s’est servi d’une solide offensive pour battre le Zalgiris Kaunas 96-73 au Palau Blaugrana, vendredi, en route vers sa quatrième victoire consécutive et reste en tête du classement de la Turkish Airlines Euroleague avec un bilan de 10-2. Les locaux étaient menés 5-11 au début de la rencontre, mais trois triples consécutifs ont allumé la mèche de leur attaque pour prendre un avantage de 50-33 juste avant la mi-temps, avantage dont Zalgiris n’a jamais pu se remettre. Pierre Oriola a mené les vainqueurs avec 13 points, neuf rebonds et cinq passes pour un indice de performance de 25. Rokas Jokubaitis l’a suivi en affichant 15 points et sept passes décisives contre son ancien club. Nigel Hayes-Davis a ajouté 12 points, Nikola Mirotic 11 et Kyle Kuric 10. Tai Webster et Marek Blazevic, avec 13 et 10 points respectivement, ont mené Zalgiris, qui a chuté à 2-10.

Source link