L’ancien crypto-sceptique Larry Fink dit que BlackRock étudie les actifs numériques

Larry Fink – PDG de la multinationale de gestion d’investissements BlackRock – semble de plus en plus convaincu des mérites de l’industrie des crypto-monnaies. Il a déclaré que son entreprise étudie largement les actifs numériques, tandis que les clients ont récemment manifesté un grand intérêt pour le secteur.

BlackRock marche vers la crypto

Le PDG de BlackRock – Larry Fink – était loin d’être aussi favorable à l’univers de la crypto-monnaie à l’époque. En 2017, il décrit bitcoin en tant qu ‘«indice de blanchiment d’argent», mettant son nom à côté de Warren Buffett et Jamie Dimon, qui sont d’éminents critiques de l’actif numérique principal.

Cependant, quelques années plus tard, Fink a commencé à adoucir son ton sur la question. En 2020, il a déclaré que le bitcoin avait attiré l’attention de la société au sens large, prédisant qu’il pourrait émerger en tant que marché mondial. Fink est allé plus loin, estimant que l’avancement de BTC pourrait même menacer la domination du dollar américain en tant que monnaie de réserve mondiale.

L’année dernière, le PDG a doublé son soutien, prévoyant que l’actif numérique pourrait devenir une source de valeur fiable. Tout ce dont il a besoin, c’est du temps pour endurer et faire ses preuves, a-t-il ajouté.

Dans un récent entrevue, il a de nouveau affiché sa position, affirmant que BlackRock « étudie actuellement les monnaies numériques, les pièces stables et les technologies sous-jacentes pour comprendre comment elles peuvent nous aider à servir nos clients ». Fink a en outre noté que l’intérêt des clients pour le secteur avait augmenté ces derniers temps.

Le mois dernier, le haut dirigeant a évoqué le conflit militaire entre la Russie et l’Ukraine et sa relation avec le monde de la cryptographie. Comme d’autres experts, il a fait valoir que la guerre pourrait nuire aux monnaies fiduciaires et stimuler l’adoption du bitcoin et des altcoins.

Larry Fink
Larry Fink, Source : CNBC

BlackRock a investi dans Circle

Plus tôt cette semaine, la société mondiale de technologie financière qui émet des stablecoins USDC – Circle – a obtenu une collecte de fonds de 400 millions de dollars, car l’un des géants de l’investissement qui a soutenu financièrement l’initiative était BlackRock. En dehors de cela, le plus grand gestionnaire d’actifs au monde s’est associé à Circle pour explorer les applications de l’USDC sur les marchés des capitaux.

Jeremy Allaire, PDG de l’organisation fintech, a commenté la collaboration :

« Les monnaies numériques en dollars comme l’USDC alimentent une transformation économique mondiale, et l’infrastructure technologique de Circle est au centre de ce changement. Il est particulièrement gratifiant d’ajouter BlackRock en tant qu’investisseur stratégique dans l’entreprise. Nous sommes impatients de développer notre partenariat.

OFFRE SPÉCIALE (Sponsorisé)

Binance Free 100 $ (Exclusif) : Utilisez ce lien pour vous inscrire et recevoir 100 $ gratuits et 10 % de réduction sur les frais de Binance Futures le premier mois (termes).

Offre spéciale PrimeXBT : utilisez ce lien pour vous inscrire et entrez le code POTATO50 pour recevoir jusqu’à 7 000 $ sur vos dépôts.