La FSC coréenne confirme que les NFT ne seront pas réglementés.

La Commission des services financiers (FSC) de Corée du Sud a réaffirmé aujourd’hui dans une déclaration publique que les jetons non fongibles (NFT) ne sont pas des actifs virtuels et ne seront pas réglementés.

La confirmation de la décision de ne pas réglementer les NFT est intervenue après un examen des directives actualisées du Groupe d’action financière (GAFI). Le rapport d’orientation du 28 octobre du GAFI indique que « les NFT, ou les crypto-collectibles, en fonction de leurs caractéristiques, ne sont généralement pas considérés comme des actifs virtuels ». [Virtual Assets]. »

Le 5 novembre, un responsable d’une branche du CSF a déclaré aux journalistes :

« En raison de la position du GAFI sur la réglementation des NFT, nous ne publierons pas de réglementation pour les NFT. »

Pour finaliser sa décision, le régulateur financier coréen a mis l’accent sur le fait que le GAFI considérait que les NFT étaient  » uniques, plutôt qu’interchangeables  » – ce qui est bien sûr la définition de non fongible – et qu’ils étaient utilisés comme objets de collection plutôt que comme moyen de paiement.

Tout le monde n’approuve pas. Le journal sud-coréen Herald Corp a rapporté que les experts coréens estiment que les prix des NFT peuvent être manipulés et utilisés pour le blanchiment d’argent et, comme ils ne sont pas considérés comme des actifs virtuels, les émetteurs ne seront pas tenus de se conformer aux obligations de lutte contre le blanchiment d’argent. Les Coréens ne seront pas non plus tenus de payer des impôts sur les NFT, alors qu’ils devront payer des impôts sur les crypto-monnaies à partir de janvier 2022.

Voir aussi : Un fonds de pension sud-coréen va investir dans un ETF Bitcoin : Rapport

Dunamu, la société mère de la bourse de crypto-monnaies Upbit – qui a un quasi-monopole sur le commerce des crypto-monnaies dans le pays – seront probablement satisfaits de la nouvelle.

Dunamu et son nouveau partenaire très en vue, Hybe, sont prêts à entrer dans l’arène des NFT ensemble avec des objets de collection basés sur le groupe K-pop BTS, très populaire. Hybe, le groupe de divertissement derrière le groupe, a récemment annoncé qu’il allait acheter une participation de 2,5 % dans Dunamu, pour une valeur d’un million d’euros. rapporté 423,1 millions de dollars. Dans le cadre de l’opération, Dunamu acquerra une participation de 5,6 % dans Hybe pour une valeur de 592,4 millions de dollars.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *