La détention de Brittney Griner prolongée de deux mois


Par Johnny Askounis/ info@eurohoops.net

Phoenix Mercury et le centre UMMC Ekaterinburg Brittney Griner restent en détention et seront détenus en Russie au moins jusqu’au 19 mai, comme signalé par l’agence de presse russe TASS.

« Le tribunal a fait droit à la demande d’enquête et a prolongé la durée de détention du citoyen américain Griner jusqu’au 19 mai », a noté la dernière mise à jour sur le statut de Griner en Russie.

Griner, 31 ans, a été arrêtée en février après qu’une analyse de ses bagages a révélé des cartouches de vape contenant de l’huile de hasch. Elle était arrivée à l’aéroport international Sheremetyevo de Moscou en provenance de New York.

Le double médaillé d’or des Jeux olympiques avec les États-Unis pourrait être passible d’une peine de cinq à dix ans de prison.

Elle partage une cellule avec deux femmes anglophones sans condamnation antérieure, selon Ekaterina Kalugina, membre de la Commission de surveillance publique, un organisme semi-officiel ayant accès aux prisons russes. Le seul problème était que les lits de prison étaient trop courts, a ajouté Kalugina à TASS.

Certains responsables américains craignent que la Russie n’utilise Griner comme levier en réponse aux sanctions imposées lors de l’invasion de l’Ukraine par le pays.

En tant que membre de l’UMMC Ekaterinbourg, le centre de la machine à tremper joue en Russie pendant l’intersaison WNBA depuis 2014. Les réalisations incluent quatre championnats de l’EuroLeague en 2016, 2018, 2019 et 2021, ainsi que trois championnats nationaux russes.

Quant à sa carrière WNBA, elle a été couronnée championne avec Mercury en 2014. De multiples distinctions individuelles sont mises en évidence par sept places au All-Star Game.

De retour à Baylor, Griner a remporté le championnat NCAA en 2012 en tant que joueur le plus remarquable du Final Four.

Crédit photo : Getty Images