Giannis Antetokounmpo sur la course MVP de cette saison

Lors d’un Q&A avec L’athlétismele double MVP Giannis Antetokounmpo a longuement parlé de la course MVP de cette saison et de sa volonté de remporter le prix ultime de la saison régulière pour la troisième fois depuis 2020.

Jusqu’à présent, Antetokounmpo a attiré moins d’attention dans la course au MVP derrière des candidats bien établis comme Joel Embiid et Nikola Jokic malgré une moyenne de 29,8 points, 11,5 rebonds, 5,8 passes décisives et 1,4 blocs par match et menant les Bucks (44-27) au deuxième- meilleur record de la Conférence Est. Les statistiques le classent respectivement deuxième, cinquième, 20e et 11e de la Ligue.

« Oh, merde non. Je l’ai fait. Je l’ai fait. Je vais bien. Je suis OK avec moi-même. Tu sais, je n’ai pas de réseaux sociaux sur mon téléphone. Comme si je ne pouvais pas le suivre. Le Greek Freak a parlé de garder une trace de la course MVP.

Cependant, le manque de reconnaissance des médias et des fans ne semble pas avoir d’impact sur Antetokounmpo et son objectif ultime cette saison, remporter un deuxième championnat et retrouver ce sentiment que les Bucks avaient lorsqu’ils ont battu les Suns lors du match 6 de la finale NBA 2021, remportant leur premier titre depuis 1971.

Lors de sa dernière performance contre les Kings, Antetokounmpo a inscrit 36 ​​points, 10 rebonds, deux passes décisives, deux interceptions et un contre alors que les Bucks ont devancé les Kings, 135-126. C’était le cinquième match consécutif d’Antetokounmpo avec 30 points ou plus.

« Non, je veux un autre championnat. Vous savez, la joie que j’ai ressentie quand j’ai remporté le titre de MVP était incroyable. J’étais avec ma famille. J’aurais aimé que mon (feu) père soit là. C’était une sensation incroyable. Reconnaissant. Mais la joie que j’ai ressentie quand j’ai gagné un championnat, il n’y a pas de comparaison. Il n’y a pas de comparaison (un MVP) avec la joie d’être dans le bus et de voir 200 000 personnes célébrer – Blanc, Noir, Hispanique, ou quoi que ce soit. Tout le monde faisait la fête et vous donnez à tout le monde cette joie.

« Il y avait des gens qui n’avaient jamais vu de championnat depuis 50 ans. (Ils disaient) ‘La dernière fois que j’ai vu le championnat, j’avais deux ans.’ Vous connaissez? C’est un autre type de joie. Il n’y a pas que moi qui puisse gagner le prix. Toute la ville a remporté un prix. C’est ce que je veux, tu sais ? Et j’espère que Dieu peut me bénir et me donner cela. Je ferai tout ce que je peux pour le faire.

Les Bucks ont remporté huit de leurs 10 derniers concours, dont trois de leurs cinq précédents. Mardi, les champions en titre recevront les Bulls (41-29).