Rudy Gobert et Myles Turner reviennent sur l’échauffourée qui a conduit à 4 éjections

Rudy Gobert et Myles Turner ont été éjectés en fin de match jeudi, lors de la victoire des Indiana Pacers (5-8) 111-100 sur les Utah Jazz (8-4). A 4:01 du quatrième quart-temps, les deux joueurs se sont emmêlés sous le panier et ont déclenché un incident qui a provoqué l’expulsion de deux joueurs du Jazz, Donovan Mitchell et Joe Ingles.

Tout a commencé lorsque le centre des Pacers Myles Turner a poussé Rudy Gobert dans le dos après un layup manqué tout en criant un juron. Gobert a répondu en essayant de le traîner au sol. Puis les deux ont commencé à se battre avant d’être séparés.

Après le match, Turner a rejeté la responsabilité de la bagarre sur Gobert, qui l’avait mis à terre lors d’une précédente action. via NBA.com.

« Je devais me défendre dans cette situation », a déclaré Turner. « Je ne pense pas avoir fait quelque chose de mal. Mais ce n’est pas à moi de décider. Nous allons parler à la Ligue et voir ce qui se passe à partir de là. »

Rudy Gobert livre sa réflexion sur l’incident via The Salt Lake Tribune.

« Les gars doivent arrêter d’agir comme s’ils allaient en faire plus et [just] jouer au basket », a déclaré Gobert.

« Et s’ils veulent en faire plus, qu’ils le fassent en dehors du terrain et sans sécurité, et alors nous trouverons une solution. Mais sur le terrain, personne ne fera rien. Arrêtons d’agir comme si nous étions concernés par cette vie. La plupart des gars ne le sont pas.

Donovan Mitchell, qui a crié sur le banc des Pacers avant de se faire éjecter, a terminé avec 26 points, cinq rebonds et quatre centièmes, a blâmé les arbitres d’avoir autorisé trop de jeu physique au début du match, ce qui a engendré des frustrations des deux côtés.

« Tout cela aurait pu être évité – il aurait suffi de tracer la ligne tôt, au lieu de la laisser s’accumuler pendant tout le match », a déclaré Mitchell.

La Ligue n’a pas encore annoncé d’amendes ou de suspensions.

Source link