Monaco surprend l’Olympiacos en éliminatoires de l’Euroligue

Le deuxième match des éliminatoires de l’EuroLeague de Turkish Airlines 2021-22 a continué de renverser le scénario alors qu’une autre série a été égalisée 1-1 lors du premier match de vendredi, mais la dernière confrontation de la semaine n’a laissé qu’une seule victoire à une équipe du Final Four !

Olympiacos Le Pirée 72-96 AS Monaco

Monaco a choqué une foule de 11 500 spectateurs au Pirée en renversant la série avec un démantèlement 72-96 de l’hôte Olympiacos vendredi pour sa toute première victoire en séries éliminatoires de l’EuroLeague de Turkish Airlines. L’éclatement 0-20 de Monaco au deuxième quart, à égalité pour le troisième blanchissage le plus long de l’histoire des séries éliminatoires, s’est avéré trop difficile à surmonter pour les Reds. Mike James a joué pour Monaco avec 23 points tandis que Danilo Andjusic en a ajouté 19 et Dwayne Bacon 17. Sasha Vezenkov a mené l’Olympiacos avec 14 points. À égalité 1-1 maintenant, la série se déplace vers la Côte d’Azur pour le match 3 mercredi prochain et le match 4 vendredi, où s’il défend son terrain, Monaco peut devenir le très rare débutant en compétition à atteindre un Final Four.

Monaco surprend l'Olympiacos en éliminatoires de l'Euroligue

Real Madrid 95-66 Maccabi Playtika Tel-Aviv

Le Real Madrid s’est rapproché d’une victoire de retour dans le Final Four lorsqu’il a submergé la visite du Maccabi par un retentissant 95-66 dans le match 2 pour prendre une avance de 2-0 dans sa série au meilleur des cinq. Le Real peut revenir dans le Final Four pour la huitième fois en 11 ans s’il remporte le match 3 à Tel Aviv mardi prochain. L’avance de 56-37 à la mi-temps du Real lui a donné le deuxième meilleur total de buts en première mi-temps des séries éliminatoires depuis 2007-08, et rien du Maccabi ne pouvait faire après cela était presque suffisant. Le Real a tellement dominé que son indice de performance d’équipe de 126 était le sixième plus élevé de l’histoire des séries éliminatoires. Sergio Llull a terminé avec 17 points pour mener les vainqueurs, tandis que Vincent Poirier et Guerschon Yabusele en ont ajouté 16 chacun. Poirier a doublé son plaisir avec dix rebonds. Keenan Evans a mené le Maccabi avec 9 points.