L’Olympiacos remporte sa première victoire sur la route contre Zalgiris depuis 2016


Par l’équipe Eurohoops / info@eurohoops.net

L’Olympiacos Le Pirée a été de loin supérieur à Zalgiris Kaunas au quatrième quart et a remporté 83 à 74 pour remporter la première victoire en Lituanie depuis la saison 2016-2017 et après six défaites consécutives.

Ce résultat a amélioré l’Olympiacos à 15-8 et a rapproché l’équipe d’une place en séries éliminatoires. Zalgiris, qui venait de remporter quatre victoires (également contre le Real Madrid et Barcelone) au cours des cinq derniers matchs, est tombé à 7-16.

Kostas Papanikolaou a marqué 18 points, un sommet de la saison, a capté cinq rebonds et délivré quatre passes décisives tout en réussissant des jeux majeurs des deux côtés dans la dernière période décisive pour mener l’Olympiacos au général. C’est de loin sa meilleure performance de la saison jusqu’à présent.

« Nous avons augmenté notre intensité et effectué quelques arrêts défensifs et réalisé de gros tirs », a déclaré Papanikolaou. « Ce n’est pas facile de jouer ici. Zalgiris a récemment battu des équipes très coriaces à domicile. C’est une très bonne équipe, donc nous sommes heureux de remporter la victoire. Nous savons que c’est une équipe fondée avec une forte physique, donc nous savions que si nous voulions gagner ici, nous devions égaler cette physique. Et je crois que nous avons fait un excellent travail.

Sasha Vezenkov a ajouté 16 points, Hassan Martin a affiché 13 points plus sept rebonds et Tyler Dorsey a contribué 13 points. Kostas Sloukas a terminé avec 10 points et six centimes en dépassant Dimitris Diamantidis pour grimper à la cinquième position de la liste des leaders des passes décisives de tous les temps.

Sloukas a également frappé le poignard du centre-ville pour faire 73 – 82 avec une minute à jouer. Après un match très serré avec de multiples changements de tête, l’Olympiacos a ouvert la quatrième période avec une course de 0-8 pour prendre un 59 – 66 et n’a jamais permis à Zalgiris de s’approcher à distance de tir.

Tyler Cavanaugh a frappé des triples consécutifs et huit de ses 10 points au total en deux minutes pour tenter de combler l’écart pour Zalgiris, mais l’Olympiacos a eu toutes les réponses pour conserver un avantage de deux possessions ou plus.

Josh Nebo a mené Zalgiris avec 17 points et 10 rebonds. Lukas Lekavicius a marqué 16 points et cinq passes décisives et Edgaras Ulanovas en a marqué 13 et envoyé six passes décisives à ses coéquipiers.

Zalgiris a vu l’Olympiacos marquer 22 points de deuxième chance tout en répondant avec seulement sept points de rebonds offensifs. Cet élément, ainsi que les cinq triples des Reds dans la dernière période, ont été deux des facteurs clés qui ont décidé du résultat.

« Félicitations à l’Olympiacos pour la victoire », a déclaré l’entraîneur de Zalgiris, Jure Zdovc. « On s’attendait à un match difficile. Nous nous sommes battus. Je ne suis pas déçu. Je m’attendais à ce genre de jeu. Au final, nous avons également été un peu malchanceux. Nous avons raté quelques tirs ouverts dans les moments d’embrayage. Ils ont marqué et c’était la différence. C’est une bonne équipe. Ils vous punissent. À certains moments, il faut être un peu plus malin – utiliser les fautes par exemple. Nous avons essayé dur mais l’Olympiacos était la meilleure équipe.

« Nous avons la pression et nous devons nous y adapter »

L’entraîneur de l’Olympiacos Giorgos Bartzokas a vu ses joueurs clôturer le match en force pour remporter la victoire contre un adversaire délicat qui a récemment joué son meilleur basket.

« Comme toujours, un match ici à Kaunas est un grand événement avec les fans qui soutiennent l’équipe à domicile », a déclaré Bartzokas. « Et nous sommes une équipe qui joue toujours avec motivation et envie. Zalgiris avait un bon élan, jouant très bien en ce moment – ​​ayant Lauvergne dans la rotation et tous les gars qui connaissent vraiment le basket. Ils passent le ballon et un entraîneur comme Jure fait du très bon travail à mon avis. Nous savions que ce serait un match compliqué pour nous, car en ce moment, chaque match pour nous est un must. Nous jouons contre des équipes qui n’ont pas d’occasions pour les playoffs mais ils ont quand même de bons joueurs, ils ont quand même une bonne équipe et de bons entraîneurs. L’EuroLeague est toujours comme ça. Nous avons la pression. Nous devons nous adapter à cela – jouer avec la pression. Si nous voulons avoir une bonne place au classement, nous devons jouer sous pression. Félicitations aux joueurs, c’était vraiment une belle victoire. En fin de match, je pense que nous avons été constants dans notre jeu offensivement et défensivement. Nous avons trouvé beaucoup de regards ouverts, patients et créatifs. Nous avons joué l’un pour l’autre – en défense et en attaque – et nous avons contrôlé le jeu offensif de Zalgiris.