L’Italie ne jouera pas contre la Russie


Par Johnny Askounis/ info@eurohoops.net

Le match de la 5e journée des Éliminatoires européens pour la Coupe du Monde FIBA ​​2023 entre l’Italie et la Russie ne se tiendra pas selon le calendrier initial, a précisé vendredi le président de la Fédération italienne de basketball, Gianni Petrucci.

Petrucci, 77 ans, détaillant la situation a refait surface son inquiétude concernant le choix de la FIBA ​​d’exclure les équipes russes de toutes les compétitions jusqu’à nouvel ordre, au lieu de démontrer une position plus claire après l’invasion de l’Ukraine par la Russie et la guerre en cours en Europe de l’Est.

« Le basket-ball international tient une position qui entrera dans l’histoire, attendant le mois de mai pour prendre de nouvelles mesures contre la Russie. Je suis vraiment déçu et je ne pensais pas que ça irait aussi loin. a expliqué le président de la FIP, « Il y a une guerre en cours, que doit-il se passer d’autre ? Ont-ils pensé à la confrontation potentielle entre la Russie et l’Ukraine au deuxième tour des Éliminatoires ? Je ne vois pas ce qui pourrait changer d’ici mai. Il est clair que les athlètes n’ont aucune responsabilité à cet égard.

Semblable aux Pays-Bas refusant d’accueillir la Russie lors de la quatrième journée, l’Italie n’ira pas de l’avant avec le prochain match de la fenêtre internationale d’été. Membre du groupe H, l’Islande a également l’intention de sauter son propre match à domicile contre la Russie, comme l’a noté la Fédération italienne de basket-ball.

La Russie doit se rendre en Italie et en Islande en juillet, tandis que le match à l’extérieur contre les Pays-Bas reste suspendu. Les victoires remportées lors des trois matchs à domicile ont propulsé la Russie en tête du classement avec l’Italie et l’Islande à égalité 2-2, et les Pays-Bas à la quatrième place et 0-3. Les trois meilleures équipes nationales se qualifieront et, au deuxième tour, feront équipe avec les trois meilleures équipes nationales du groupe G, avec l’Ukraine aux côtés de la Géorgie, de l’Espagne et de la Macédoine du Nord.

Crédit photo : FIBA.BASKETBALL