Les Reds de retour en séries éliminatoires avec une victoire éclatante contre leur rival

2022-03-17T21:47:38+00:00

2022-03-17T21:59:44+00:00.

Antonis Stroggylakis

17/mars/22 21:47

Eurohoops.net


Antonis Stroggylakis

vezenkov




Le derby des « éternels rivaux » Olympiacos et Panathinaikos a été peint en rouge foncé.


Par Antonis Stroggylakis / info@eurohoops.net

Non seulement l’Olympiacos Le Pirée est revenu aux éliminatoires de l’EuroLeague après 2018, mais il a fait son retour en séries éliminatoires de la manière la plus festive imaginable pour les fans de l’arène Peace and Friendship.

L’Olympiacos a écrasé son rival Panathinaikos Athènes 101 à 73 à domicile pour vérifier mathématiquement son billet pour les quarts de finale, étant donné que les résultats des trois équipes russes seront probablement annulés.

Six joueurs de l’Olympiacos ont terminé à deux chiffres dans le match le plus marqué pour leur équipe cette saison d’EuroLeague jusqu’à présent. Le MVP de février Sasha Vezenkov a terminé avec 16 points et cinq rebonds en 18 minutes, Kostas Sloukas a ajouté 16 points plus neuf passes décisives et Hassan Martin avec Kostas Papanikolaou a récolté 13 points chacun. Shaq McKissic a délivré 10 points, huit rebonds et six passes décisives.

Moustapha Fall a contribué 13 points, six rebonds et cinq passes tout en ayant une présence instrumentale dans les deux sens en première période qui a jeté les bases du triomphe de l’Olympiacos. Les Reds ont tiré sur tous les cylindres dès le début et ont été particulièrement chauds à longue distance pour terminer les dix premières minutes avec une avance de 38 à 13 (vous avez bien lu), puis prendre une avance de 50 à 18 à mi-chemin du deuxième quart.

Le Panathinaikos, qui avait moins le capitaine Ioannis Papapetrou et le garde Stefan Jovic, n’a pas été en mesure d’égaler les prouesses offensives des hôtes ou du moins de se défendre suffisamment, perdant la bataille dans tous les domaines du match.

Plus à venir…