Les gains époustouflants de la carrière de Bernhard Langer sur le PGA Tour Champions – New Zealand Golf Digest

&#13 ;
&#13 ;

Bernhard Langer a remporté dimanche un sixième titre de la Charles Schwab Cup, un record. Il a également franchi un cap ridicule en termes de gains en carrière sur le PGA Tour Champions. Enfin, en quelque sorte.

Nous ajoutons le qualificatif car, techniquement, les primes gagnées pour la course de la saison du circuit senior ne comptent pas officiellement dans les gains de carrière d’un joueur. Mais cela ne rend pas moins impressionnante la marque atteinte par Langer, ni moins réelle l’absurde somme d’argent qu’il a gagnée depuis qu’il a eu 50 ans.

Officiellement, le grand Allemand a maintenant gagné 31 908 626 $US au cours de son incroyable carrière sur le PGA Tour Champions, qui a débuté en 2007.

C’est environ trois fois ce qu’il a gagné (10 759 526 $US) au cours de sa carrière sur le PGA Tour, au cours de laquelle il a remporté deux vestes vertes. (Oui, il a également fait beaucoup de dégâts sur le circuit européen, mais il a tout de même effectué 324 départs en carrière sur le PGA Tour).

Comme si cela ne suffisait pas, les 8,2 millions de dollars de Langer en bonus de la Schwab Cup lui permettent de dépasser la barre des 40 millions de dollars. Oui, 40 $US millions de dollars. En tant que golfeur senior !

Pour replacer cela dans son contexte, le total des gains de la carrière de Langer (toujours selon le chiffre non officiel de 40 108 626 $) le placerait au 25e rang de la liste de tous les temps du PGA Tour, le circuit régulier, plus jeune, devant des joueurs comme Brooks Koepka, Patrick Reed et Henrik Stenson. Et ce, alors qu’il joue sur un circuit où la bourse moyenne représente environ un quart de ce que gagnent les jeunes joueurs chaque semaine.

« Je suis juste accablé, vous savez, à 64 ans pour gagner cette chose six fois », a déclaré Langer aux journalistes au Charles Schwab Championship dimanche. « Ce sera probablement ma dernière, j’en suis presque sûr, mais c’est très, très spécial ».

Il reste à voir si c’est le dernier hourra de Langer, mais ce qui est déjà clair, c’est que rester en forme a payé pour Langer. Et c’est très (très) bien payé.

&#13 ;

Source link