Le propriétaire d’Upbit, Dunamu, pourrait voir le « monopole » restreint après une controverse sur les investissements

L’opérateur de l’échange de crypto-monnaie sud-coréen Upbit, Dunamu, fait face à un recul des régulateurs en raison d’un investissement controversé tandis que les autorités décident d’imposer des restrictions pour étouffer sa position monopolistique.

Les actifs totaux de Dunamu sont évalués à plus de 10 000 milliards de KRW (8,06 milliards de dollars) et Upbit contrôle 80 % du volume des transactions nationales. En conséquence, les régulateurs voient Dunamu et par extension Upbit, comme un monopole avec trop de pouvoir qui devrait être réduit.

Les régulateurs pourraient empêcher sa croissance en la désignant comme une grande entreprise, ce qui restreindrait ses activités de marché.

Les grandes entreprises et les entreprises d’investissement en Corée du Sud sont soumises à des règles strictes sur les informations qu’elles peuvent partager concernant les investissements dans le cadre des marchés des capitaux. Loi. Il est interdit aux sociétés et à leurs filiales de promouvoir les investissements, en particulier ceux qu’elles possèdent ou auxquels elles sont liées.

Dunamu a été critiqué pour avoir profité d’une faille apparente dans la loi sur les marchés des capitaux du pays en détenant une participation de 40% dans la société de suivi du marché Déclencheur qui a commencé à proposer des recommandations d’investissement liées à la cryptographie en mars. Dunamu a depuis vendu ses parts dans la société.

Un représentant d’Upbit a déclaré aux nouvelles locales sortie Culture Journal le 19 avril qu’il avait abandonné toutes ses participations subsidiaires de Triger, mais a toujours demandé au site de supprimer son contenu lié à la cryptographie. Le représentant a déclaré :

« Nous avons demandé la résiliation du service pour éviter tout malentendu inutile. »

Dunamu est à cheval entre une grande entreprise et une société d’investissement financier de droit coréen. Par conséquent, l’entreprise est techniquement autorisée à promouvoir les investissements dans le cadre des marchés des capitaux Loi. Cependant, Culture Journal a rapporté qu’un initié de l’industrie a souligné ce contenu promotionnel comme une faille réglementaire qui « devrait être révisée pour améliorer la situation ».

Lié: Pourquoi l’adoption du NFT est si élevée en Corée du Sud

Le statut de l’entreprise en tant que petite ou moyenne entreprise (PME) devrait changer dans un proche avenir. Source d’information locale NoCut News signalé le 20 avril que la Fair Trade Commission (FTC) envisageait sérieusement de désigner Dunamu comme une grande entreprise, en partie en raison de ses activités récentes et de sa taille.