Le Bayern Munich se lance sur le marché du NFT

Photo: Euroligue de basket-ball

Le Bayern Munich deviendra la première équipe de l’EuroLeague à lancer ses objets de collection NFT en reconnaissance d’avoir participé aux séries éliminatoires de cette saison.

La collection devrait sortir aujourd’hui (jeudi) à 18h00 CET en partenariat avec la start-up berlinoise FANZONE, offrant immédiatement à tous les nouveaux utilisateurs un pack gratuit.

La première collection de joueurs comprendra 43 motifs de l’équipe actuelle du Bayern dans différentes versions et avec une exclusivité et une valeur toujours croissantes.

Il y aura quatre niveaux de rareté pour les cartes à collectionner numériques : commune (3 000), rare (1 000), épique (500) et légendaire (100).

Les cartes sont divisées en trois packs de cartes différents contenant cinq à neuf cartes chacune avec différents niveaux de rareté.

« Avec mes liens étroits avec la NBA et mes amis qui y jouent encore, je sais à quel point les NFT peuvent être formidables pour les fans et je suis très heureux que mon club lance maintenant son propre projet NFT », attaquant du Bayern Munich et fan de NFT, dit Paul Zipser.

Qu’est-ce qu’un NFT ?

Un NFT (jetons non fongibles) est un actif numérique qui représente des objets du monde réel tels que des œuvres d’art, de la musique, des éléments de jeu et des vidéos. Ils sont achetés et vendus en ligne, généralement via la crypto-monnaie ou le bitcoin.

Ils ont été introduits par l’EuroLeague pour la première fois lors du Final Four de l’année dernière à Cologne.

La création du NBA Top Shot a été l’objet de collection NFT le plus populaire du basket-ball. Top Shot permet aux fans d’acheter, de vendre et d’échanger des extraits vidéo sous licence officielle.

Golden State Warriors est devenu la première équipe à sortir sa propre collection NFT en avril 2021.

Photo: Euroligue