La SEC pourrait approuver les ETF Bitcoin au comptant dès 2023 – analystes de Bloomberg

Eric Balchunas et James Seyffart, analystes de fonds négociés en bourse pour Bloomberg, ont déclaré qu’un changement de règle proposé avec la Securities and Exchange Commission des États-Unis pourrait être le catalyseur de l’approbation par l’organisme de réglementation d’un ETF Bitcoin spot à la mi-2023.

Dans un tweet jeudi, Balchunas mentionné les plates-formes de cryptographie pourraient tomber sous le cadre réglementaire de la SEC si la commission devait approuver un amendement visant à modifier la définition d’« échange » proposé en janvier. Le changement de règle serait modifier l’Exchange Act pour inclure des plates-formes « qui rendent disponible pour la négociation tout type de sécurité » – y compris apparemment les crypto-monnaies, rendant leurs véhicules d’investissement plus acceptables pour le régulateur.

« Une fois que les échanges cryptographiques seront conformes, la principale raison pour laquelle la SEC refuse les ETF Bitcoin au comptant ne serait plus valide, ouvrant probablement la voie à l’approbation », ont déclaré les analystes.

Balchunas et Seyffart ont déclaré qu’en vertu de cette définition modifiée des «échanges», qui pourrait être finalisée entre novembre 2022 et mai 2023, la SEC pourrait approuver les ETF cryptographiques au comptant, y compris ceux exposés au Bitcoin (BTC). L’organisme de réglementation a jusqu’à présent rejeté toutes les modifications de règles permettant la cotation des ETF BTC au comptant sur les bourses, malgré l’approbation de certains véhicules d’investissement liés aux contrats à terme Bitcoin en 2021.

En rapport: Le prix du Bitcoin imite-t-il la course haussière de 2017 ?

De nombreux législateurs américains et leaders de l’industrie ont repoussé la réticence apparente de la SEC à approuver un ETF Bitcoin spot. En novembre, les représentants Tom Emmer et Darren Soto ont envoyé une lettre au président de la SEC, Gary Gensler, contestant les raisons pour lesquelles le régulateur a refusé la cotation des actions d’un ETF Bitcoin au comptant. Le PDG de Bitfury et ancien contrôleur par intérim de la monnaie, Brian Brooks, a également déclaré lors d’une audience en décembre que les États-Unis étaient « incontestablement » en retard sur l’approbation des ETF cryptographiques.