La Russie pourrait exploiter des bitcoins et d’autres crypto-monnaies pour échapper aux sanctions, prévient le FMI

La Russie pourrait utiliser l’extraction de crypto-monnaie pour échapper aux sanctions, selon le FMI.

Le FMI a averti dans son nouveau rapport que des pays sanctionnés comme la Russie pourraient utiliser des crypto-monnaies et stimuler considérablement leur industrie minière pour échapper à toute sanction économique qui leur serait imposée.

Le Fonds monétaire international (FMI) a indiqué dans son rapport sur la stabilité financière mondiale que la Russie pourrait envisager d’utiliser l’extraction de crypto-monnaie pour contourner les sanctions économiques imposées par les États-Unis et l’Union européenne à la suite de sa guerre contre l’Ukraine.

Selon le FMI, la Russie pourrait s’appuyer sur de nombreux outils pour déplacer l’argent en dehors du système financier traditionnel. Un exemple frappant pourrait être l’utilisation d’échanges de crypto-monnaie non conformes avec des plates-formes améliorant l’anonymat, telles que DEX ou des mélangeurs.

En outre, le FMI a souligné l’utilisation de crypto-monnaies privées telles que Monero (XMR), qui pourraient aider à éviter le suivi des transactions, ce qui permettrait au gouvernement russe d’atténuer plus facilement l’effet du blocage financier.

La Russie pourrait utiliser l’exploitation minière pour échapper aux sanctions.

La Russie est le pays le plus sanctionné au monde – encore plus que la Corée du Nord – avec plus de 400 mesures différentes prises à son encontre. Dans ce scénario, le FMI soutient que le gouvernement pourrait se tourner vers l’extraction de crypto-monnaie pour « monétiser les ressources énergétiques qui ne peuvent pas être exportées ».

L’extraction de crypto-monnaie est depuis longtemps un point central pour le FMI et d’autres organismes chargés de l’application des lois, car une telle activité peut s’avérer rentable à une époque où d’autres activités économiques sont confrontées à des interdictions ou des restrictions. L’Iran, le Venezuela, la Corée du Nord et la Russie sont d’autres pays sanctionnés connus pour avoir des installations d’extraction de bitcoins et une communauté crypto active.

« Au fil du temps, les pays sanctionnés pourraient également allouer plus de ressources pour échapper aux sanctions grâce à l’exploitation minière. L’exploitation minière de chaînes de blocs énergivores comme Bitcoin peut permettre aux pays de monétiser les ressources énergétiques, dont certaines ne peuvent pas être exportées en raison des sanctions.

Pour l’instant, le FMI note que ce type d’activité est « relativement contenu » dans les pays sanctionnés ; cependant, la possibilité qu’il augmente de façon exponentielle sera toujours là, et c’est quelque chose de vraiment incontrôlable.

« À ce stade, la part de l’exploitation minière dans les pays sous sanctions et la taille globale des revenus miniers suggèrent que l’ampleur de ces flux est relativement contenue, bien que des risques pour l’intégrité financière demeurent. »

Les régulateurs demandent aux entreprises de surveiller leurs transactions

Le FMI a signalé que les régulateurs américains et britanniques demandent à toutes les entreprises, y compris les entreprises de cryptographie, d’être plus vigilantes et prudentes dans leurs transactions, empêchant ainsi toute échappatoire du gouvernement russe.

Contrairement à ce que le FMI expose sur l’utilisation possible par la Russie du minage de crypto-monnaie pour échapper aux sanctions, la Banque centrale russe avait déjà informé début 2022 qu’elle souhaitait proposer une loi contre le minage de crypto-monnaie car elle compromet l’environnement.

Cependant, le président Poutine a laissé entendre qu’il pourrait changer d’avis. Il a récemment déclaré que la Russie pourrait avoir des avantages majeurs pour les mineurs de crypto-monnaie, et le pays semble adopter une posture plus respectueuse de la crypto, acceptant peut-être Bitcoin comme moyen de paiement pour ses exportations de pétrole et de gaz,

OFFRE SPÉCIALE (Sponsorisé)

Binance Free 100 $ (Exclusif) : Utilisez ce lien pour vous inscrire et recevoir 100 $ gratuits et 10 % de réduction sur les frais de Binance Futures le premier mois (termes).

Offre spéciale PrimeXBT : utilisez ce lien pour vous inscrire et entrez le code POTATO50 pour recevoir jusqu’à 7 000 $ sur vos dépôts.