La deuxième équipe All-EuroLeague annoncée – TalkBasket.net

Voici votre All-EuroLeague Second Team pour la saison 2021-22 ! Ces cinq étoiles ont été sélectionnées à l’issue d’un processus de vote auquel ont participé les médias, les fans et les capitaines et entraîneurs des équipes de l’EuroLeague.

Les joueurs qui ont fait la coupe ont joué un rôle majeur pour leurs équipes cette saison et la plupart d’entre eux ne sont pas étrangers à de telles distinctions. Un seul d’entre eux est une première sélection All-EuroLeague. Vasilije Micic d’Anadolu Efes Istanbul et Vladimir Lucic du FC Bayern Munich faisaient partie de l’équipe première la saison dernière. L’attaquant milanais de l’AX Armani Exchange Shavon Shields revient dans la deuxième équipe pour la deuxième année consécutive. Kostas Sloukas faisait partie de la première équipe en 2018-19. Le centre du Panathinaikos OPAP d’Athènes Georgios Papagiannis est le seul nouveau venu dans cette équipe. Félicitations à tous.

Kostas Sloukas, Olympiacos Le Pirée

En tant que général et leader émotionnel de l’Olympiacos Le Pirée, Kostas Sloukas a souvent fait la différence lors d’une campagne qui a vu les Reds terminer deuxième de la saison régulière avant d’évincer l’AS Monaco dans une série éliminatoire de cinq matchs pour atteindre le Final Four pour la première fois depuis 2017. Sortant du banc dans toutes ses 35 apparitions sauf une, Sloukas s’est classé cinquième de la ligue pour les passes décisives (4,9 apg.) Et a obtenu une moyenne de 11,9 points par match, un sommet en carrière. Il a également établi des sommets en carrière en trois points et en lancers francs avec 59 et 86, respectivement, et plus. Sloukas a enterré un sauteur gagnant avec 2 secondes restantes pour couler Fenerbahce Beko Istanbul lors de la ronde 7 et a battu le buzzer en prolongation pour vaincre Anadolu Efes Istanbul lors de la ronde 23. Le meneur de jeu vétéran a encore intensifié les choses pendant les séries éliminatoires. Sloukas a terminé quatrième des Playoffs de l’EuroLeague en PIR moyen (18,2), septième en notation (14,8) et huitième en passes décisives (3,8 apg.). Il a fait plusieurs trois points dans les cinq matchs éliminatoires. Pour le triple champion de l’EuroLeague, il s’agit du deuxième honneur All-EuroLeague.

Vasilije Micic, Anadolu Efes Istanbul

Après avoir aidé à ramener les champions en titre de l’EuroLeague de Turkish Airlines au Final Four qui s’est tenu dans sa ville de Belgrade, le meneur de jeu d’Anadolu Efes Istanbul, Vasilije Micic, a été sélectionné dans la deuxième équipe All-EuroLeague. Micic, qui a remporté le trophée du meilleur buteur Alphonso Ford cette saison, a mené l’EuroLeague en marquant à la fois en saison régulière (18,1 points par match) et en séries éliminatoires (18,5 points par match). Il a marqué 20 points ou plus dans exactement la moitié de ses 32 apparitions cette saison et a également terminé sixième pour les passes décisives (4,6 apg.) Et septième pour l’indice de performance moyen (17,5 par match). Micic s’est classé septième pour les tirs à trois points (2,1 par match) et a également terminé deuxième de son équipe avec 1,2 interceptions par match. Au cours de la saison, Micic a été MVP de la ronde à trois reprises, qui était à égalité pour la plupart de la ligue, y compris un double-double contre le Maccabi Playtika Tel Aviv pour un PIR de 30 lors de la ronde 27 et un effort de 29 points contre le Real Madrid en Tour 31. Il s’agit de la troisième sélection consécutive de l’équipe All-EuroLeague pour Micic, qui était membre de la deuxième équipe en 2018-19 et de la première équipe la saison dernière lorsqu’il a été nommé MVP de l’EuroLeague.

Shavon Shields, AX Armani Exchange Milan

AX Armani Exchange Le petit attaquant milanais Shavon Shields a été sélectionné pour la deuxième équipe All-EuroLeague pour la deuxième saison consécutive. Bien qu’il ait raté 14 matchs en raison d’un avant-bras cassé au milieu de la saison régulière, Shields était le leader sur le terrain de Milan avant et après la blessure. Il a aidé l’équipe à terminer troisième de la saison régulière avec une fiche de 19-9 pour mener Milan à une deuxième apparition consécutive en séries éliminatoires. Il a mené l’équipe à la fois en marquant (13,0 points par match) et en minutes jouées (29:48), ce dernier représentant le huitième plus grand nombre de la ligue. La blessure n’a pas empêché Shields d’afficher les meilleures moyennes en carrière en rebonds (4,0 rpg.), Passes (2,8 apg.) Et interceptions (1,1 spg.). L’attaquant milanais a enregistré des PIR à deux chiffres lors de 19 de ses 24 apparitions cette saison et une moyenne de 14,2 par match. Shields était une force dans les Playoffs de l’EuroLeague ; il a affiché 21 points et 8 rebonds dans le match 2 pour mener une équipe criblée de blessures à sa seule victoire dans la série contre Anadolu Efes Istanbul et a été le leader des interceptions de cette phase (1,8 spg.) Tout en jouant le cinquième plus grand nombre de minutes (31:34 ) en moyenne.

Vladimir Lucic, FC Bayern Munich

Pour la deuxième saison consécutive, le FC Bayern Munich a failli défier les pronostics et atteindre le Final Four pour la première fois et l’attaquant vedette Vladimir Lucic était au cœur du défi de l’équipe. Lucic a mené l’équipe en termes d’indice de performance (14,2 par match) et a terminé deuxième pour les points (12,2 points par match) et les rebonds (4,2 tours par match). Il a été mis à l’écart pour les quatre premiers matchs de la saison alors que le Bayern est tombé à 0-4. À son retour, le Bayern a rapidement remporté trois matchs de suite avec Lucic marquant 17 au tour 5 à Zalgiris Kaunas et 20 au tour 6 contre AX Armani Exchange Milan. Il a ensuite établi un sommet en carrière en rebondissant avec 14 planches lors de la ronde 17 contre Baskonia Vitoria-Gasteiz. Lucic a sacrifié son corps à maintes reprises en dessinant le quatrième plus grand nombre de fautes (4,4 par match) et en tentant le cinquième plus grand nombre de lancers francs (3,5 par match). Lucic était également 10e de la ligue pour la précision des lancers francs (88,1%). Lucic a également mené le Bayern en PIR (15,4) et marqué (11,2 points par match) en séries éliminatoires. Il s’agit de la deuxième sélection All-EuroLeague de Lucic.

Georgios Papagiannis, Panathinaikos OPAP Athènes

Georgios Papagiannis réalise la meilleure saison de sa carrière avec le Panathinaikos OPAP Athènes. Le centre des Verts n’est devenu que le quatrième joueur de l’histoire de la compétition à mener l’EuroLeague aux rebonds (8,2 rpg.) Et aux tirs bloqués (1,7 bpg.) – rejoignant Arvydas Sabonis, Ekpe Udoh et Andrei Kirilenko – et le premier ce siècle à une moyenne supérieure à 8,0 rebonds et 1,7 blocs. Papagiannis a également mené la ligue en rebond défensif avec 6,0 par match, ce qui était le meilleur de la ligue en cinq ans. Papagiannis a brillé pour le Panathinaikos de différentes manières, notamment au troisième rang du classement général avec 4,7 tirs à deux points par match. Il l’a fait avec une précision de 64,3%, qui s’est classé 15e de la compétition cette saison. En plus d’afficher les meilleures notes de sa carrière en rebonds, rebonds défensifs, blocs et deux points réalisés, Papagiannis a également établi des sommets en carrière avec 10,3 points par match, 72,7% de lancers francs et 28:24 minutes de jeu en moyenne. Il a mené la ligue avec huit doubles doubles, y compris lors de la finale de la saison régulière lorsque Papagiannis a inscrit 14 points, 12 planches et 4 contres.