La Caroline du Nord met fin à la course de Saint Peter et organise un affrontement final avec Duke, son rival

La Caroline du Nord a mis fin à la danse de Saint-Pierre après une victoire 69-49.

Les paons de Saint Peter ont été l’histoire du tournoi NCAA. C’est parce qu’ils sont les 15 premières têtes de série à atteindre l’Elite Eight.

Les Peacocks, dont la séquence de 10 victoires consécutives s’est terminée, ont bien déplacé le ballon et ont eu beaucoup de bons regards au cours des 10 premières minutes. Certains coups sont descendus à mi-chemin et ont été cernés. D’autres rebondirent deux fois sur le fer mais ne tombèrent pas. Ils tiraient de l’arrière 21-7 après avoir raté leurs six premiers tirs et 16 de leurs 19 premiers.

À la fin de la première mi-temps, Daryl Banks III s’est précipité pour ce qui ressemblait à un bourrage de moulin à vent. Il a été rejeté – par l’avant de la jante. Cela a fait les Peacocks 5 pour 27 dans la nuit, et lorsque Bacot a plongé sur la possession suivante, la Caroline du Nord menait 36-15.

Fousseyni Drame a mené Saint-Pierre avec 12 points et KC Ndefo en a eu 10.

La Caroline du Nord a pris une avance de 25 points contre Baylor le week-end précédent, pour tout voir fondre avant de retirer le match en prolongation. Le tournant est survenu lorsque Brady Manek a été expulsé pour avoir lancé un coude par inadvertance. Manek a également terminé ce match sur la touche – en regardant le temps des ordures depuis le banc après avoir marqué 19 points.

Ce fut une soirée émouvante pour Davis, qui a remplacé Roy Williams, l’entraîneur qui a mené les Tar Heels à cinq Final Fours en 18 ans. Maintenant, Davis, 51 ans, rejoint Ray Meyer, Steve Fisher et Denny Crum en tant que recrues pour atteindre la plus grande scène du sport.

S’il n’y avait pas Saint Peter’s, peut-être que la Caroline du Nord serait l’histoire de l’outsider de ce tournoi. Il y a bien longtemps quand, en 1985, une autre graine de huit a choqué le monde. C’était l’équipe Villanova de Rollie Massimino en 1985.

La Caroline du Nord bat Saint Peters