Ilan Van Wilder met fin à son contrat avec DSM pour rejoindre Quick-Step

Ilan Van Wilder et l’équipe DSM ont trouvé un accord sur la résiliation anticipée de son contrat. Le jeune homme de 21 ans a signé avec Deceuninck-Quick-Step pour deux ans.

Van Wilder et Team DSM étaient en conflit depuis des mois et le talent belge souhaitait quitter l’équipe allemande, malgré un contrat qui courait jusqu’à fin 2022.

Les premières informations faisant état d’une relation rompue entre les deux parties datent de début juillet. Le désaccord est apparu au sujet de certains équipements, dont disposaient d’autres coureurs, mais dont Van Wilder ne disposait pas. Son omission de la Vuelta a Espana L’équipe a aggravé la situation.

Il semble maintenant que l’équipe DSM ait trouvé un accord sur une indemnité de transfert avec Deceuninck-Quick-Step pour Van Wilder.

Le directeur de l’équipe DSM, Iwan Spekenbrink, est heureux que les deux parties aient trouvé un accord.

« Il était hors de question qu’un coureur puisse tenter de se dégager d’un contrat par la force en faisant des déclarations publiques ou en impliquant un tribunal, et nous aurions refusé de faciliter un transfert de cette manière », a déclaré Spekenbrink. « Nous étions ouverts à la possibilité d’un transfert dans les règles et sur la bonne base. Il est bon de voir qu’Ilan et son agent ont permis aux deux équipes d’élaborer un transfert de manière correcte. Nous souhaitons à Ilan et à Deceuninck-Quick-Step tout le succès possible. »

« Nous sommes heureux de signer avec Ilan, un coureur qui, nous en sommes convaincus, peut progresser dans nos rangs et apporter quelque chose à l’équipe », a déclaré Patrick Lefevere. « Nous pensons qu’Ilan apportera une valeur ajoutée à nos ambitions en matière de GC et nous sommes heureux qu’après de bonnes conversations avec l’équipe DSM, nous ayons pu l’amener à bord. »

Source link