Dieu est mort, Bitcoin vit

Dieu est mort, Bitcoin vit. Cela doit être le fondement d’une nouvelle mythologie puisque c’est exactement ce qu’est Bitcoin – un mythe.

Friedrich Nietzsche est un philosophe allemand et est crédité de la vulgarisation de la déclaration « Dieu est mort », dans son livre intitulé « Ainsi parlait Zarathustra ». L’idée est née dans son travail antérieur intitulé « The Gay Science ».

Les critiques ont mal compris le sens de Nietzsche. Il voulait montrer qu’un âge de raison post-Renaissance oblige l’humanité à briser les chaînes de la théologie monothéiste, qui sert à justifier une morale universelle tout à fait limitative.