Davis Love III déclare que le RSM Classic a « dépassé les attentes ».

ST. SIMONS ISLAND, Ga – Les Golden Isles ont eu un avant-goût de ce qu’est la normalité post-pandémie lorsque le match de football Floride-Georgie du 30 octobre a fait salle comble, ce qui s’est traduit par des visiteurs, du buzz et du business.

La deuxième étape d’un automne normal est franchie cette semaine avec la 12e édition du RSM Classic sur les parcours Seaside et Plantation du Sea Island Club, qui commence jeudi et sera diffusée sur Golf Channel de 13 h à 16 h jusqu’à dimanche.

La semaine Floride-Géorgie sur les îles est synonyme d’un bon moment pour les fans de football, avec des affichages criards des couleurs de l’école, du trash-talking et oui, de l’alcool à Frat Beach, Brogen’s, le Beachcomber ou Gnat’s Landing, puis à nouveau le jour du match dans les parkings du TIAA Bank Field de Jacksonville.

C’est le golf, un sport aussi décontracté que possible. Mais cette semaine sera marquée par un sentiment d’urgence, puisque 156 joueurs s’attaqueront à ces parcours balayés par le vent pour gagner un peu d’argent et des points FedEx Cup avant que le Tour ne s’arrête pendant six semaines, jusqu’à début janvier.

Cela ne signifie pas qu’il n’est pas tout aussi important pour la région – et pour l’hôte du tournoi, Davis Love III, qui a déclaré que sa vision initiale d’un événement du PGA Tour dans ce complexe historique a dépassé les espoirs qu’il avait en 2010, lorsque le gagnant n’a pas obtenu un bateau complet de 500 points FedEx Cup et n’a pas reçu d’invitation pour le Masters.

Plus : Adam Scott, Jason Day et Webb Simpson font partie des 14 champions majeurs à Sea Island.

« Il s’est développé bien plus que ce que nous avions prévu », a déclaré Love, membre du World Golf Hall of Fame et double champion des Players. « Cela a dépassé les attentes, mais c’est ce qui se passe à Sea Island et avec une équipe formidable dans notre équipe. [Davis Love] bureau de la fondation ».

Dès le début, le tournoi a rapporté beaucoup d’argent à des organisations caritatives, notamment aux Clubs des garçons et des filles de Géorgie du Sud-Est et aux Jeux olympiques spéciaux. Cette semaine, le tournoi a annoncé qu’il avait dépassé les 25 millions de dollars de dons.

Et le golf a été spectaculaire – les cinq premiers champions ont gagné soit par un coup, soit en éliminatoires, et quatre des cinq derniers gagnants ont survécu aux éliminatoires.

La seule fois où l’issue n’était pas douteuse en fin de dimanche, c’était en 2016, lorsque Kevin Kisner a gagné par six coups.

Le tournoi a été rehaussé en 2014 lorsque le PGA Tour a créé son  » calendrier enveloppant « , faisant des épreuves d’automne une partie de la FedEx Cup et faisant miroiter la carotte d’un voyage à Augusta National en cas de victoire.

« Les gars ont réalisé au cours des dernières années que vous devez obtenir quelques points à l’automne si vous voulez gagner à la fin », a déclaré Love. « Chaque point compte donc c’est important pour les gars de pouvoir jouer. Évidemment, nous le voyons sur notre terrain cette année. »

Quatorze champions majeurs prendront le départ jeudi, dont Adam Scott, Jason Day, Justin Rose, Webb Simpson et Louis Oosthuizen, ainsi que le joueur américain de la Ryder Cup Scottie Scheffler et le champion en titre Robert Streb.

Comme beaucoup d’événements du PGA Tour en 2020, le RSM Classic s’est déroulé sans fans alors que Streb a fait un birdi au deuxième trou du playoff pour battre Kisner.

Mais les fans sont de retour, tout comme les activités familiales pour les joueurs, les caddies, les bénévoles et leurs familles, allant d’un match de wiffleball caritatif entre les joueurs et leurs épouses, à un barbecue Southern Soul sur le practice, en passant par l’équitation et des sorties à la plage pour les enfants.

Il y a deux pro-ams cette semaine, le lundi et le mercredi.

« C’est bien que les gens soient de retour », a déclaré Streb, dont les deux titres du PGA Tour ont été obtenus au RSM Classic. « Cette petite énergie supplémentaire, je pense que c’est amusant pour les joueurs aussi, et évidemment les fans ont hâte de retourner sur le parcours. »

Love a déclaré que l’événement de l’année dernière était « bizarre » – pas de fans, des bénévoles masqués et une blessure qui lui a coûté le plaisir de jouer dans son propre événement.

« De toute évidence, le monde entier a été bizarre pendant un an et demi », a-t-il déclaré. « Mais c’est agréable de retrouver les fans et nos sponsors ». RSM a déjà eu un événement pro-am et plusieurs événements à l’extérieur, mais plusieurs événements amusants la nuit. Les choses avancent et nous sommes ravis que les choses reviennent à la normale et que notre communauté puisse sortir et participer cette année. »

Davis Love III joue un coup de départ sur le troisième trou lors du premier tour du RSM Classic 2019 au Sea Island Resort Seaside Course. (Photo de Stan Badz/PGA TOUR via Getty Images)

Le RSM Classic apporte une autre série de revenus aux entreprises de Géorgie du Sud pendant la semaine du tournoi. Le Golden Isles Convention and Visitors Bureau a estimé l’impact économique du tournoi de golf à environ 10 millions de dollars, avec une fréquentation hebdomadaire comprise entre 25 000 et 30 000 personnes.

Pas mal, pour un tournoi que Love envisageait comme similaire à l’événement de fin d’été du Tour à Callaway Gardens, une autre station balnéaire notable de Géorgie.

« Nous voulions que ce soit un événement familial, où tout le monde aime venir et passer un bon moment, montrer Sea Island et l’hospitalité de notre communauté », a-t-il déclaré. « Pour eux, c’est plus qu’un simple tournoi de golf. C’est un voyage en famille. Maintenant, nous avons de nouvelles jeunes familles, comme Trey Mullinax, qui ont hâte d’arriver à Sea Island, d’aller au Southern Soul Barbecue, et qui ont hâte que leurs enfants voient l’océan. Cela rend l’événement encore plus spécial pour nous. »

Webb Simpson a déclaré que ses enfants ont hâte de participer à la semaine RSM, principalement pour visiter la boutique de bonbons à The Cloister.

« C’est un lieu de destination pour les familles qui viennent se détendre… il y a tellement de choses à faire », a déclaré M. Simpson, père de cinq enfants.

« Il y a beaucoup de bonnes choses ici », a déclaré Streb. « Cela a été vraiment bon pour moi et ma famille, évidemment un lieu et une configuration vraiment cool, et la Fondation Davis Love, ils organisent juste un grand tournoi de golf. »

Source link