Bukele réagit au projet de loi américain adopté par le comité sénatorial

Le président salvadorien Nayib Bukele a réagi à la nouvelle selon laquelle le proposé La loi sur la responsabilité de la crypto-monnaie au Salvador (ACES) a été adoptée par la commission des relations étrangères du Sénat américain et va maintenant se diriger vers un vote complet du Sénat. Le leader national de 40 ans a répondu émotionnellement sur Twitter :

Le mercredi 23 mars, la commission sénatoriale des relations étrangères a approuvé le projet de loi, parrainé par les sénateurs James Risch, Bill Cassidy et Bob Menendez. Le Comité a accordé un laissez-passer au projet de loi S. 3666 (ACES) qui est censé « atténuer les risques liés à l’adoption par El Salvador du Bitcoin comme monnaie légale », et à la S. 816, « une législation visant à recalibrer la tolérance au risque du Département d’État à l’étranger ».

Connexes : Loi sur le Bitcoin au Salvador : Comprendre les alternatives à l’intervention gouvernementale

L’ACES a été introduit pour la première fois le 16 février 2022. En cas d’obtention de l’approbation de l’ensemble du Sénat, il faudra que le gouvernement fédéral évalue la promulgation de la loi Bitcoin au Salvador et détermine si la nation peut « atténuer l’intégrité financière et risques de cybersécurité » et répondre aux exigences du Groupe d’action financière (GAFI). Après 60 jours d’évaluation, les agences doivent proposer des plans d’action.

Immédiatement après l’introduction de l’ACES en février, Bukele a exigé que les États-Unis « restent en dehors » des affaires intérieures du Salvador. « Le gouvernement américain NE défend PAS la liberté et c’est un fait avéré », a affirmé cette fois le dirigeant salvadorien.

La date du vote ACES au Sénat américain n’a pas encore été déterminée.