Andrey Vatutin considère le retour du CSKA comme peu probable, note la russophobie


Par Johnny Askounis/ info@eurohoops.net

Dans une interview avec le média sportif russe Match TV, le président du CSKA Moscou, Andrey Vatutin, a expliqué pourquoi il juge peu probable le retour des équipes russes, dont le CSKA, dans les compétitions continentales de clubs européens. Tornike Shengelia était une autre partie de la discussion.

« Les équipes russes pourront-elles réellement rejoindre les compétitions européennes ? Je ne pense pas que cela se produise », il a répondu en supposant qu’il y aura la paix, « Compte tenu de la russophobie en Europe, il m’est difficile d’imaginer qu’une équipe portant le nom de l’armée russe, l’équipe russe la plus décorée, puisse revenir. »

« Même si nous ne sommes pas expulsés, nous ne serons autorisés à jouer que dans des lieux neutres. Et cela soulève la question de savoir s’il y a un intérêt pour le CSKA à jouer à Belgrade ou à Athènes », il a ajouté sur sa réticence, « Devrions-nous sacrifier nos fans pour conserver notre place en EuroLeague ? Je ne suis pas sûr que ce serait la bonne décision.

Shengelia, 30 ans, a récemment avoué ne pas être lui-même lors de son passage au CSKA a également été évoqué et a conduit Vatutin à partager son point de vue sur le séjour de l’attaquant géorgien à Moscou.

« Je suis d’accord avec Tornike. En effet, il n’a pas réussi au CSKA, il n’était pas lui-même, il n’est pas devenu un leader sur et en dehors du terrain, comme il l’a fait avec Baskonia. Nous pouvons admettre qu’il n’a pas répondu aux attentes. Le temps nous dira si la Russie, Moscou, le CSKA, les plans de jeu des entraîneurs, ou autre chose, étaient en faute », a-t-il déclaré à propos de l’ancien joueur du CSKA et membre actuel de Virtus Segafredo Bologna, « Il ne nous a pas insultés. J’apprécie ses aimables paroles à propos de l’équipe, qui démontrent une fois de plus son professionnalisme.

« Les principes du CSKA resteront les mêmes. Nous continuerons à offrir le meilleur à nos joueurs, quel que soit leur pays. Les familles et les joueurs eux-mêmes se sont toujours sentis en sécurité ici. Nos fans ont traité les joueurs étrangers avec amour et respect, les considérant comme faisant partie de la famille », ajouta Vatutine, « J’ai du mal à comprendre que Tornike évoque les menaces proférées contre sa famille à Moscou. Shengelia, les Lituaniens et les joueurs polonais des équipes russes et leurs familles ont reçu des menaces par téléphone et sur les réseaux sociaux. Évidemment, révéler les pays qui les menacent n’est pas commode pour le moment. Je tiens à préciser que nous n’avons pas été offensés par Tornike. Cependant, pour la première fois dans l’histoire récente du CSKA, l’un de nos joueurs pendant un an et demi s’est constamment battu avec lui-même en portant un masque à Moscou, pas un masque chirurgical. Les problèmes mondiaux l’ont forcé à le retirer. Il l’a enlevé et tout est devenu plus facile pour tout le monde.

Suite à l’invasion de l’Ukraine par la Russie et à la guerre en cours, l’Euroleague Basketball a officiellement éliminé toutes les équipes russes de l’EuroLeague de Turkish Airlines et de l’EuroCup 7DAYS la semaine dernière. Comme l’a noté Vatutin, cette décision concernait la saison 2021-22. Parmi les clubs-actionnaires, l’équipe basée à Moscou entend participer à la décision sur l’avenir des clubs russes dans les compétitions de l’Euroligue de basket.

Crédit photo : CSKAbasket.com