Alors que la lutte ouvrière occupe le devant de la scène, les DAO peuvent-elles démocratiser le travail ?

Web3 a donné naissance à un certain nombre de modèles commerciaux innovants. En particulier, les organisations autonomes décentralisées (DAO) ont commencé à gagner du terrain avec le Web3, alors que l’économie des créateurs se concrétise.

Natalie Salemink, PDG et fondatrice de Prismatic – une plate-forme de gestion d’outils et de trésorerie pour les DAO – a déclaré à Cointelegraph que les DAO sont des organisations natives d’Internet qui utilisent des contrats intelligents pour faciliter la coordination et la gouvernance dans la poursuite d’un objectif commun.

En ce qui concerne les entreprises traditionnelles, cependant, l’un des aspects les plus intéressants qu’une structure DAO peut fournir est un leadership basé sur un code généré par ordinateur plutôt que sur une autorité individuelle. L’idée d’exploiter une entreprise sans aucune gouvernance centrale est devenue particulièrement intrigante pour les entreprises de brique et de mortier qui luttent pour intégrer des droits équitables pour les travailleurs.

Par exemple, les employés de Starbucks, Amazon et Apple sont actuellement unir à travers l’Amérique pour former des syndicats afin de s’assurer que les travailleurs du commerce de détail reçoivent des avantages équitables et des conditions de travail humaines. Pourtant, certains membres de la communauté Web3 pensent que les DAO pourraient constituer un autre moyen pour les employés de bénéficier d’une représentation égale.

DAO de brique et de mortier

Par exemple, Daniel Carias, co-fondateur de TheCaféDAO, a déclaré à Cointelegraph que TheCaféDAO cherchait à perturber le modèle de café d’entreprise en servant de l’un des premiers DAO commerciaux physiques au monde. « L’idée d’un DAO de brique et de mortier s’est développée à partir d’un message Reddit que j’ai publié en août 2021 », a déclaré Carias.

Compte tenu de la nature unique d’un DAO de brique et de mortier, le post Reddit de Carias pris l’attention de plusieurs autres personnes qui ont convenu qu’un DAO physique, plutôt qu’un DAO numérique, pourrait être un modèle commercial innovant. Par exemple, Dustin Tong, qui est également co-fondateur de TheCaféDAO, a déclaré à Cointelegraph que le message Reddit de Carias était le seul résultat de recherche qu’il avait trouvé lors de ses recherches sur les « DAO de brique et de mortier ».

Après avoir découvert le message, Tong a rejoint la chaîne Discord de TheCaféDAO, où la communauté a finalement décidé de créer un café physique basé sur un modèle de gouvernance DAO. Selon Carias, TheCaféDAO a été créé pour résoudre un problème réel plutôt que de simplement servir des tasses de café à une communauté de personnes qui croient aux modèles Web3 :

« Nous résolvons un problème de société, à savoir comment donner aux travailleurs une véritable appropriation de leur travail. Je crois qu’une structure DAO pourrait aider à garantir cela. Je sais qu’il existe actuellement des coopératives de travail associé et des syndicats, mais je pense que les DAO pourraient servir de juste milieu.

Comme les protocoles DAO traditionnels avec des objectifs clairs, une participation volontaire et une propriété distribuée, Carias a expliqué que TheCaféDAO vise à fournir la propriété à toute personne qui entre dans son café. Le premier exemple de cela sera démontré lors du pop-up de TheCaféDAO qui se tiendra au musée des jetons non fongibles (NFT) de Seattle du 30 avril au 1er mai 2022. «Les clients qui achètent une tasse de café peuvent immédiatement devenir copropriétaires de TheCaféDAO et orienter l’avenir de l’entreprise », a expliqué Carias.

Tong a ajouté que bien que l’économie derrière TheCaféDAO soit encore en développement, le DAO utilisera une combinaison de signatures Ethereum et de la technologie blockchain pour garantir que tous ceux qui effectuent un achat sur le site éphémère de Seattle se verront offrir la propriété du DAO. Il a dit:

« Nous commençons par suivre chaque achat effectué à l’aide de Google Sheets. Nous savons que c’est centralisé, mais nous allons être très publics sur chaque transaction. Nous proposons également une distribution simulée de nos jetons de café à tous ceux qui effectuent un achat lors de notre prochain pop-up. Les jetons de café servent de propriété au DAO.

Les membres fondateurs de TheCaféDAO préparent leur première boutique éphémère. Source : LeCaféDAO

De plus, Tong a expliqué que les détenteurs de jetons de café pourront voter sur les décisions concernant la manière dont le DAO est gouverné et géré. « Le DAO peut faire ce qu’il veut avec les jetons en fonction des votes des clients et des employés. Le modèle tokenomics ici est que la propriété est créée à partir des bénéfices générés par le DAO.

Fidèle aux idéaux traditionnels du DAO, Tong a également mentionné que la propriété du DAO est volontaire, ce qui signifie que seuls les clients qui souhaitent participer au DAO peuvent le faire. « Nous collectons uniquement les signatures Ethereum et les lions à un pseudonyme Discord pour les clients qui souhaitent participer à la gouvernance. »

Alors que TheCaféDAO est encore un concept émergent, Carias a souligné qu’un modèle DAO appliqué à une entreprise physique démontre les failles de la structure d’entreprise actuelle :

«Traditionnellement, les entreprises sont une hiérarchie construite du haut vers le bas, mais maintenant nous voyons des travailleurs reculer et former des syndicats ou rejoindre des syndicats existants pour contrebalancer ce déséquilibre de pouvoir. Mais nous pensons qu’il existe une autre option dont personne ne parle encore, et nous essayons de la développer lentement via TheCaféDAO.

Récent : Fuite des cerveaux : la taxe indienne sur la cryptographie force les projets cryptographiques en herbe à se déplacer

Changer la gouvernance d’entreprise

Bien qu’il ne soit pas clair si TheCaféDAO réussira, le concept a certainement du potentiel. Faisant la lumière sur cela, le sénateur d’État Chris Rothfuss, chef de la minorité au Sénat de l’État du Wyoming, a déclaré à Cointelegraph que l’idée derrière un café DAO en brique et mortier a du sens, même si le DAO lui-même n’est pas tangible.

« Alors que le magasin servira du café, le modèle commercial avec des participations se traduit par une approche de gouvernance basée sur un modèle algorithmique sur la façon dont les décisions sont prises et sur la façon dont la gouvernance d’entreprise se traduit par des contrats intelligents sous-jacents », a-t-il déclaré. Compte tenu de la logique derrière les modèles de gestion algorithmique, Rothfuss a en outre noté qu’il pense que les DAO sont une évolution naturelle des entreprises physiques :

«Avec une structure d’entreprise DAO, les entreprises seront en mesure d’optimiser d’une manière qui n’était pas possible auparavant. La gestion peut être automatisée d’une manière plus efficace qui n’a pas à engager directement des décisions humaines à chaque instant. Je vois cela comme l’avenir et je pense que nous arriverons à un point où presque toutes les entreprises auront des composants DAO intégrés, en fonction des besoins.

Rothfuss a aidé à rédiger la législation pour que les DAO soient reconnus comme des structures d’entreprise, ou des sociétés à responsabilité limitée, dans le Wyoming. « Le premier DAO dans le Wyoming a été enregistré le 1er juillet 2021. Nous avons maintenant plus de 250 DAO enregistrés dans le Wyoming », a-t-il déclaré. Bien qu’innovants, le sénateur reconnaît en outre que les DAO ont le potentiel d’offrir plus d’opportunités à la main-d’œuvre américaine :

« Rien n’offre une meilleure opportunité d’intégrer les travailleurs dans la chaîne de valeur tout en leur garantissant le droit d’influencer les résultats et de partager les bénéfices ou les avantages qu’une structure DAO. Un DAO pourrait très bien être le syndicat du futur.

De plus, une structure DAO permet aux clients de participer pour la première fois à la gouvernance. Yat Siu, co-fondateur et président d’Animoca Brands – une société de jeux et de capital-risque basée à Hong Kong – a déclaré à Cointelegraph que la plupart des entreprises à but lucratif considèrent les clients comme une ressource dont la valeur doit être extraite.

« C’est l’approche capitaliste classique à somme nulle basée sur la propriété et la gouvernance par quelques-uns. Mais dans un DAO, la croissance a tendance à provenir et à profiter au groupe même qui est généralement ciblé pour l’extraction de valeur dans les scénarios à somme nulle : les clients », a-t-il expliqué. En tant que tel, Siu estime que les DAO sont plus susceptibles d’apporter de la valeur à tous les constituants concernés. « Les clients sont également des parties prenantes et, par conséquent, ont le potentiel d’augmenter les normes d’équité et d’équité dans l’entreprise. »

Trop lent?

Bien qu’une structure DAO puisse fournir aux travailleurs traditionnels des droits accrus sur plusieurs fronts, ces modèles commerciaux prendront probablement des mois, voire des années, à se développer en raison des réglementations et des structures de gouvernance d’entreprise déjà en place.

Par exemple, Rothfuss a partagé que l’État du Wyoming a passé cinq ans à adopter plus de 30 lois favorables à la blockchain pour servir de base pour permettre aux DAO d’être efficaces dans le Wyoming :

«Le travail de la commission de la loi uniforme au cours de l’année écoulée a ouvert la voie à la façon dont nous avons pu faire les choses dans le Wyoming, mais nous devons encore nous assurer que nous reflétons correctement la propriété, la monnaie et l’autorité des contrats intelligents sous statut juridiquement contraignant ».

Récent : les initiatives locales apportent l’éducation Bitcoin aux communautés à travers l’Amérique

Cela étant dit, Rothfuss est conscient que si d’autres États américains s’intéressent à qui passe Législation DAO, les lois sous-jacentes appropriées doivent être en place pour tenir compte de cette croissance. « De nombreux États voudront adopter la loi comme l’a fait le Wyoming, mais auront probablement de mauvais résultats car ils ont sauté jusqu’à la ligne d’arrivée sans faire le travail acharné », a-t-il déclaré.

En ce qui concerne les modèles commerciaux traditionnels, certains innovateurs du Web3 pensent que les structures DAO ne résonneront tout simplement pas, ce qui entraînera une croissance lente. Sam Peurifoy, PDG de Playground Labs – une société développant des DAO pour les environnements de jeu ludiques – a déclaré à Cointelegraph qu’il doute que les DAO soient bientôt plus courants que les entreprises traditionnelles :

« Il n’y a pas encore beaucoup d’applications immédiatement évidentes pour de telles entités du monde réel. Mais on peut imaginer un monde, terrifiant ou non, rempli de drones autonomes branchés sur un réseau tentaculaire de contrats intelligents exécutant des opérations commerciales de manière autonome à la demande des détenteurs de jetons.

Même si c’est peut-être le cas actuellement, des projets comme TheCaféDAO sont certainement un pas dans la bonne direction, même s’ils mettent du temps à se développer. Tong a expliqué que même si le modèle DAO ne résonne pas chez tout le monde, il s’agit d’un système efficace pour les personnes qui cherchent à s’approprier leur lieu de travail. «Je crois que les DAO sont une meilleure façon de faire les choses. Ils ne sont pas encore faciles à former et nous avons pris de nombreuses décisions difficiles, mais une fois que nous aurons compris comment exécuter efficacement en tant que DAO, ce modèle sera finalement appliqué à des industries similaires.